X hits on this document

18 views

0 shares

0 downloads

0 comments

4 / 5

BALADE SAINT VARENTAISE

VISITE AUDIO GUIDEE (Parcours en voiture)

son beau-frère qui recouvre peu à peu la santé. René de Vignerot de Pontcourlay peut alors re- trouver sa place à la cour près de la reine Marie de Médicis et de son ministre Concini. C’est ainsi que les ruines du château devant les- quelles vous vous trouvez garde le souvenir du Cardinal de Richelieu, beau-frère du seigneur de Glenay

Continuez ensuite sur la D 170. Au cédez le pas- sage, vous prendrez sur votre gauche pour entrer dans Pierrefitte. Retrouvons nous face à la cha- pelle.

Sur la place du village se dresse l’église Saint Porchaire. Bâtie au XIIème siècle, l’église était fortifiée comme le prouvent les restes d’une échauguette. Mais elle a subi de nombreuses modifications au cours des siècles. Sous son fronton médiéval s’ouvre un portail en plein cin- tre souligné de deux voussures et surmonté d’u- ne fenêtre de la même ordonnance romane. Quant au clocher de plan carré, adossé à la nef à l’avant du chœur, il possède des contreforts plats et a été construit entre le XII et le XIVème siè- cle.

8/ Pierrefitte – La chapelle de Tous les Saints

Pierrefitte est la commune la plus occidentale du canton de Saint Varent et les constructions du bourg, essentiellement en granit nous rappellent que nous sommes déjà dans le bocage. La jolie chapelle de Tous les Saints, d’une gran- de sobriété avec son clocheton à jour surmonté d’une croix, date du XVème siècle. Construite à la sortie du bourg, elle était autrefois entourée du cimetière paroissial. En moellon de granit, elle adopte un plan rectangulaire à chevet plat. C’est Perceval de Coloigne, sénéchal du Poitou et seigneur de Pierrefitte qui en commanda la construction, vers 1392, en pleine Guerre de Cent ans. Sur la façade occidentale, la jolie porte d’accès, surmontée d’un arc en plein cintre porte un bla- son fleurdelisé.

Après avoir fait le tour de l’église, où vous pour- rez même pique-niquer, repartez en direction du centre bourg et prenez la deuxième route à droi- te, en direction de la mairie et de l’église. Nous nous arrêterons sur la place de l’église.

9/ Pierrefitte – L’église

Pour quitter Pierrefitte, soyez attentif. Vous continuez la rue, vous laisserez Saint Antoine sur votre gauche et prendrez à droite, la rue du ruisseau, puis encore à droite, la rue principale et à gauche, le C3, en direction de Sainte Gem- me, la rue de la Croix Marteau. A environ 3 ki- lomètres, sur votre droite, prenez la direction de Saint Guillaume. Attention, le panneau indica- teur est caché. Nous nous retrouverons à la cha- pelle.

10/ La chapelle Saint Guillaume

C’est un lieu romantique à souhait que nous dé- couvrons ici avec la jolie chapelle Saint Guillau- me, oubliée depuis des siècles. Déjà, en 1712, le diocèse de Poitiers l’évoquait comme détruite. A l’entrée du hameau du même nom, la chapelle Saint Guillaume a depuis longtemps perdu ses voûtes et ses murs latéraux sont effondrés. Et pourtant, son portail du XIIème siècle a gardé toute son élégance avec son arc en plein cintre à doubles rouleaux s’appuyant sur des chapiteaux sculptés. Nous ne pouvons le voir, mais sachez que le chœur a été restauré par une association saint-varentaise et renferme en coupole une fres- que représentant un Christ en majesté datant du XIVème siècle. Mais arrêtez vous quelques instants sous les ar-

Située sur une ancienne voie romaine, la com- mune de Pierrefitte tient son nom de petra ficta, la pierre enfoncée. On dit effectivement qu’un menhir se dressait autrefois non loin de là où nous sommes. Des pièces de monnaie et des sar- cophages mérovingiens ainsi que les substruc- tions d’une villa gallo-romaine ont également été mis à jour dans les années 60.

www.tourisme-pays-thouarsais.fr

Page 4

Document info
Document views18
Page views18
Page last viewedWed Jan 18 16:14:33 UTC 2017
Pages5
Paragraphs74
Words3097

Comments