X hits on this document

13 views

0 shares

0 downloads

0 comments

5 / 5

BALADE SAINT VARENTAISE

VISITE AUDIO GUIDEE (Parcours en voiture)

bres pour écouter la jolie légende de la chapelle, car dit-on, ici-même, coule une source miracu- leuse, capable de guérir bien des maladies. Voici la légende. C’était l’été, une journée d’été où la brûlure du soleil semble invincible. En quête d’ombre sous les arbres au feuillage immobile, un preux che- valier cheminait au hasard des routes, perdu, au pas lent de sa monture. Ses vêtements étaient en loques, son visage tanné par le soleil et les épreuves. L’homme s’en revenait de guerroyer en Terre Sainte. Depuis combien de temps errait il sur les routes ? Lui-même ne le savait plus. Le chevalier désespérait d’atteindre un jour son château où l’attendait, filant son rouet, sa gente dame. Le chevalier était harassé, sa monture aussi. Accablé de chaleur, de faim et de soif, l’homme fut pris de vertiges et glissa de sa selle. Il délira, crut sa fin proche et perdit connaissan- ce. A son réveil, il était dans une hutte faite de branchages. A ses côtés, un vieil ermite, Guil- laume, qui s’était installé ici, près d’une source, pour prier Dieu. Il le soigna, le nourrit et quel- ques jours plus tard, ayant retrouvé ses forces, le chevalier put reprendre sa route. Mais avant de quitter le vieil homme, il lui pro- mit de revenir et de bâtir une chapelle près de son ermitage. Le chevalier tint parole.

Depuis 1926, les carrières ROY, avec les sites de la Noubleau et celui de la Gouraudière, près de Thouars sont l’une des plus grosses entrepri- ses du saint-varentais et font référence au niveau international. Après les ponts, les chapelles, les châteaux féo- daux, cette information économique nous ramè- ne au XXIème siècle et marque la fin de notre balade.

Pour regagner notre point de départ, reprenez la route tout droit, traversez le Thouaret et vous retrouverez le centre de Saint-Varent.

J’espère que vous avez un bon moment. Si vous souhaitez plus d’informations sur le saint- varentais et le Pays Thouarsais en général, l’Of- fice de Tourisme reste à votre disposition. Merci et à bientôt.

L’Office de Tourisme du Pays Thouarsais reste à votre disposition pour vous

donner toutes les infos nécessaires.

Merci et bon séjour en Pays Thouarsais.

Revenons à notre époque et repartons. Prenez sur la droite de la chapelle la rue de l’ermite. A la patte d’oie, là où se trouve un gros chêne, pre- nez à droite le chemin de la Brosse et rentrez dans le bourg de Dixmé. A gauche, là où se trouve la boîte à lettres publique, prenez la di- rection de Saint-Varent. Nous nous arrêterons au niveau du belvédère de la carrière.

Texte élaboré par l’Office de Tourisme du Pays Thouarsais. Toute reproduction même partielle

est strictement interdite.

11/ Belvédère de la carrière

Nous voici à la carrière de la Noubleau. Il ne s’agit là que d’une partie du site d’où sont ex- traits chaque année 3 millions de tonnes de cail- loux, et plus spécifiquement de diorite bleue. Utilisé notamment pour les routes et autoroutes et les pistes d’aéroport, la pierre du saint- varentais a ainsi servi à la construction du tunnel sous la Manche ou à l’extension des lignes TGV.

www.tourisme-pays-thouarsais.fr

Page 5

Document info
Document views13
Page views13
Page last viewedTue Dec 06 12:24:01 UTC 2016
Pages5
Paragraphs74
Words3097

Comments