X hits on this document

PDF document

Production d’électricité - page 11 / 14

25 views

0 shares

0 downloads

0 comments

11 / 14

Fiche 16

Petit mémento énergétique de l’Union Européenne

Global Chance

Tableau 5: Durée annuelle moyenne d’utilisation des moyens de production d’électricité en UE-27

  • 4.

    Les centrales nucléaires dans l’Union Européenne

    • 4.1

      Caractéristiques des principales filières1

Une centrale nucléaire peut regrouper plusieurs « tranches » ou unités de production, chacune étant équipée d’un réacteur nucléaire qui produit de la chaleur à partir de la fission des noyaux des éléments fissiles du combus- tible nucléaire (uranium 235, puis certains isotopes du plutonium produit dans le réacteur à partir de l’uranium 2382); Cette chaleur sert ensuite à produire de l’électricité comme dans toute centrale « thermique » (turboal- ternateur).

Les réacteurs nucléaires qui équipent les centrales nucléaires sont de différents types ou « filières » qui se dis- tinguent par la nature du combustible entrant dans le réacteur (uranium naturel ou uranium enrichi), l’existence et la nature d’un « modérateur » destiné à réduire la vitesse des neutrons dans le réacteur afin de faciliter la réaction en chaîne, la nature du « fluide caloporteur » qui récupère la chaleur émise par les fissions dans le réacteur.

Le tableau 6 indique les caractéristiques des filières des réacteurs qui équipent actuellement les centrales nu- cléaires dans l’Union Européenne.

La classification en « filières regroupées » repose sur ce qui est considéré comme la caractéristique principale: nature du modérateur ou absence de celui-ci (réacteurs à neutrons rapides) ou association particulière d’un mo- dérateur et d’un fluide caloporteur.

Tableau 6: Principales filières de production d’électricité nucléaire en UE-27

  • *

    ou UO2 enrichi et MOX (combustible constitué dès le combustible entrant d’un mélange d’oxyde d’uranium UO2 et d’oxyde de plutonium Pu O2).

** La filière WWER est identique dans son principe à la filière PWR mais le sigle russe WWER a té conservé pour marquer la différence entre les réac- teurs de ce type d’origine américaine (PWR et BWR) qui ont équipé par la suite les centrales nucléaires d’Europe occidentale et les réacteurs mis au point par les scientifiques et ingénieurs de l’URSS.

*** La filière RBMK est celle des réacteurs qui équipaient la centrale de Tchernobyl.

1 - Référence pour ce chapitre: « ELECNUC, les centrales nucléaires dans le monde » - Commissariat à l’énergie atomique (CEA), - Édition 2006. 2 - L’uranium naturel issu des mines d’uranium contient 0,71 % d’uranium 235, fissile, et le reste d’uranium 238 dit « fertile » car l’absorption d’un neutron par un noyau d’uranium 238 produit un noyau de plutonium 239 fissile.

Document info
Document views25
Page views25
Page last viewedSat Dec 03 07:31:50 UTC 2016
Pages14
Paragraphs106
Words2589

Comments