X hits on this document

Word document

I. ORGANISATION DE LA SESSION - page 107 / 150

425 views

0 shares

0 downloads

0 comments

107 / 150

UNEP/GC.22/11

Annexe II

RAPPORT SUR LES CONSULTATIONS MINISTERIELLES

1.

Le mercredi 5 février 2003, le Conseil d'administration a entendu, à l’ouverture de ses travaux, une interprétation, par l’ensemble a capella masculin kényen «Cheche», d’une chanson dont le titre peut se traduire en français par «Nous devons travailler tous ensemble».

2.

La réunion de haut niveau de la session du Conseil d'administration/Forum ministériel mondial sur l’environnement a débuté à la 6e séance plénière, à l’issue de cette interprétation.   M. Ruhakana Rugunda, Président du Conseil d'administration à sa vingt-deuxième session, a ouvert la réunion de haut niveau.  Dans sa déclaration liminaire, il a souhaité en particulier la bienvenue au Président sénégalais, M. Abdoulaye Wade, et au Vice-Président kényen, M. Michael Kijana Wamalwa, dont la présence témoignait de l’importance que les gouvernements attachaient aux travaux du PNUE et de son Conseil d'administration/Forum ministériel mondial sur l’environnement, qui était désormais considéré comme le principal forum environnemental mondial.  Des déclarations ont également été faites par le Directeur exécutif du PNUE, M. Klaus Töpfer, le Secrétaire général adjoint aux affaires économiques et sociales de l’ONU, M. Nitin Desai, la Directrice exécutive d’ONU-HABITAT, Mme Anna Kajumulo Tibaijuka, et le Vice-Président et Ministre de la reconstruction nationale du pays hôte, M. Kijana Wamalwa, qui s’exprimait au nom du Président Mwai Kibaki.

3.

Tous les intervenants ont félicité le pays hôte et son nouveau Gouvernement pour le changement démocratique et pacifique de gouvernement intervenu le 27 décembre 2002, et pour son engagement en faveur du développement durable, de la justice sociale et de la démocratie, dont on espérait qu’il présageait un avenir meilleur pour l’Afrique dans son ensemble.  Tous ont estimé que les objectifs quantitatifs et les calendriers arrêtés lors du Sommet mondial pour le développement durable étaient essentiels pour que tous les acteurs fassent porter leurs efforts sur ces objectifs, qui englobaient et complétaient tous les autres objectifs fixés au fil des ans par l’Assemblée générale des Nations Unies et d’autres forums.

4.

Après la séance d’ouverture, le Conseil a entamé une discussion au niveau ministériel sur la mise en œuvre des résultats du Sommet mondial pour le développement durable, l’accent étant mis sur le Nouveau Partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD).

5.

La philosophie sous-tendant le NEPAD a été exposée de manière assez détaillée par M. Wade, Président du Sénégal et Coordonnateur du NEPAD pour les questions d’environnement, dans son allocution liminaire.  Des déclarations ont également été faites par le Secrétaire général de l’Union africaine, M. Amara Essy, et les ministres de l’environnement des pays suivants : Afrique du Sud, Algérie, Chine, Grèce (au nom de la Communauté européenne et de ses Etats membres), Jamahiriya arabe libyenne, Kenya, Nigéria, Ouganda, Pays-Bas, Pologne, République tchèque et Sénégal.  Tous les intervenants ont convenu qu’une bonne gouvernance était un préalable indispensable au succès du NEPAD et plusieurs d’entre eux ont également félicité le pays hôte à ce propos pour le bon déroulement des élections du 27 décembre 2002.

6.

Le NEPAD a également été considéré dans le contexte de l’appui apporté par le Sommet mondial aux initiatives régionales et de l’Union africaine : l’Union africaine avait également reconnu que le développement devait être durable et que l’argent seul ne saurait suffire, car la richesse de l’Afrique résidait dans ses peuples et son environnement.  Toutefois, le développement durable avait pour objectif de sortir les gens de la pauvreté et de mettre fin aux déprédations qu’ils étaient forcés de causer à l’environnement en raison même de leur pauvreté.  

107

Document info
Document views425
Page views425
Page last viewedSat Dec 10 15:18:37 UTC 2016
Pages150
Paragraphs2772
Words67978

Comments