X hits on this document

Word document

I. ORGANISATION DE LA SESSION - page 108 / 150

386 views

0 shares

0 downloads

0 comments

108 / 150

UNEP/GC.22/11

Plusieurs représentants se sont félicités qu’une plus large place soit faite dans le cadre du NEPAD aux questions de parité entre les sexes et à la société civile dans la perspective du développement durable.  Un intervenant a fait observer qu’en Afrique en particulier, les activités de renforcement des capacités et autres visant à sortir les gens de la pauvreté devaient être axées sur les femmes, qui étaient souvent chefs de famille et étaient par conséquent les principales responsables d’activités telles que l’abattage des arbres pour servir de bois de feu et de la déforestation qui en résultait.  On a toutefois souligné que l’utilisation de bois de feu était directement liée au prix de l’énergie et des produits pétroliers et qu’il fallait, par conséquent, prendre en compte les coûts énergétiques dans la quête d’un environnement durable.

7.

La plupart des intervenants sont convenus que la majeure partie des problèmes d’environnement appelaient une action coordonnée aux niveaux infrarégional et régional et que les commissions régionales de l’ONU et les partenariats régionaux, tels que le NEPAD, revêtaient une importance vitale à cet égard.  Toutefois, certains ont été d’avis que nombre de ces problèmes résultaient directement d’une mauvaise gestion.

8.

Il a été expliqué que l’on avait désormais dépassé le stade de la négociation et de la planification du NEPAD et que des mesures seraient prises bientôt pour atteindre les objectifs et respecter les calendriers précis fixés lors du Sommet mondial.  Les intervenants ont souligné à ce propos que la session en cours était l’occasion de parvenir à un accord sur des décisions touchant à des problèmes essentiels et de commencer à prendre des mesures concrètes pour donner suite au Sommet mondial.  Les représentants ont dans l’ensemble estimé qu’il avait été tenu pleinement compte des préoccupations de l’Afrique lors du Sommet mondial et se sont félicités que l’accent soit mis sur l’Afrique, comme en témoignait le Plan d’application.  D’aucuns ont été d’avis que le PNUE devait renforcer encore son action en Afrique.  On a également estimé que le PNUE aurait un rôle à jouer dans les évaluations de l’impact environnemental et du développement pour les projets du NEPAD.

9.

Un certain nombre d’intervenants ont souligné qu’une participation de la société civile, des organisations non gouvernementales et des autres parties prenantes ainsi que la constitution de partenariats aux niveaux local et mondial étaient primordiales pour lutter contre les problèmes environnementaux.

10.

Plusieurs intervenants ont souligné également que le Sommet mondial avait bien compris que la défense de l'environnement allait de pair avec l'aide au développement;  cependant, cette aide ne s'était pas encore matérialisée, et les pays donateurs n'avaient pas encore honoré les engagements pris à Johannesburg.  D'autre part, il subsistait des barrières commerciales qui empêchaient les produits africains d’accéder aux marchés et l'élite africaine, qu'elle ait été formée en Afrique ou ailleurs, était souvent débauchée pour travailler dans le monde développé.  Le sentiment général était qu’il fallait honorer les engagements pris et abolir les barrières commerciales.

11.

L'idée que les pays bénéficiant de la main d'œuvre africaine formée aux frais de l'Afrique indemnise ce continent pour le coût de cette formation a été soutenue par certains.  On a jugé qu'il n'était ni acceptable ni souhaitable de revenir au temps où les africains devaient travailler des années durant dans leur propre pays pour payer le coût de leur éducation.  De l'avis général, des possibilités de formation devaient autant que possible être proposées en Afrique, et il incombait aux gouvernements de veiller à ce que des possibilités d'emploi soient offertes également sur le continent africain.

108

Document info
Document views386
Page views386
Page last viewedWed Dec 07 22:54:40 UTC 2016
Pages150
Paragraphs2772
Words67978

Comments