X hits on this document

Word document

I. ORGANISATION DE LA SESSION - page 109 / 150

463 views

0 shares

0 downloads

0 comments

109 / 150

UNEP/GC.22/11

12.

Les intervenants sont convenus que le NEPAD était à la fois une stratégie de développement complète et une étape importante dans la promotion de la paix et du développement en Afrique : il témoignait de l'engagement des pays africains à faire preuve de plus de solidarité et à chercher à parvenir à un développement durable dans le but d'éliminer la pauvreté, de développer la coopération et de s'intégrer au processus de mondialisation.  Pour que le NEPAD atteigne ses objectifs, les pays africains devaient s’en approprier la mise en œuvre, par le biais de partenariats, tandis que la communauté internationale, en particulier le monde développé, devait de son côté honorer les engagements pris à Johannesburg et fournir l'assistance promise.  A cet égard, il a été souligné que le développement de l'Afrique était crucial pour l’équilibre de la planète et que les conséquences d'un échec se traduiraient, entre autres, par une pression migratoire vers les pays développés.  Beaucoup d’intervenants ont aussi souligné l'importance d’une annulation de la dette et ont demandé que des efforts internationaux concertés soient faits à cet égard, sur la base du principe des responsabilités communes mais différenciées entre pays développés et pays en développement.

13.

Un intervenant a rappelé au Conseil/Forum que certains problèmes, comme celui de l'érosion côtière, pouvaient être résolus moyennant l'allocation de ressources financières et de compétences techniques voulues.

14.

On a souligné que les résultats du Sommet mondial bénéficiaient du soutien des pauvres eux-mêmes dans le monde entier, s'agissant en particulier des objectifs de développement concernant l'eau et l'assainissement, l'énergie, la santé, l'agriculture et la diversité biologique (initiative WEHAB).  On a fait observer, cependant, que l'objectif consistant à diminuer de moitié la pauvreté d'ici à 2015 exigerait des taux de croissance annuels d’au moins 7 % jusqu'à cette date, taux qui étaient nettement supérieurs à ceux enregistrés ces dernières années.  Il fallait disposer au moins d’infrastructures de transport pour qu’une telle croissance soit possible;  le mauvais état des routes, en particulier, outre qu'il posait des problèmes logistiques, augmentait les coûts de production et compromettait la compétitivité.  L'approvisionnement en énergie était également crucial.  Le défi à relever pour le NEPAD était d’instaurer une croissance économique durable et de réduire la pauvreté pour sortir du cercle vicieux d'une faible croissance économique engendrée par la pauvreté et elle-même cause de pauvreté.  Pour relever ce défi, un environnement macro-économique stable était nécessaire.  D'autre part, la réduction de la pauvreté et la croissance économique ne devaient dépendre ni de l'aide extérieure ni de concessions commerciales marginales.

15.

On a également était d'avis qu'il était vital que le PNUE, qui avait jusqu'ici apporté une contribution inestimable à la compréhension des problèmes écologiques, soit fort et bien doté en ressources financières et autres pour assurer un développement durable, car des institutions solides étaient nécessaires pour veiller à ce que le travail soit fait, et ce d’une manière qui soit convenablement intégrée.  La Commission du développement durable avait également un rôle essentiel à jouer en veillant à ce que les divers organismes et autres acteurs concernés travaillent ensemble de façon intégrée.

16.

Les conflits ont été considérés comme entravant gravement un développement durable.  Les guerres nuisaient à l'environnement et leur coût économique et social était considérable.  Il a été noté que bon nombre de conflits avaient surgis après des élections, ce qui soulignait clairement la nécessité d'une bonne gouvernance, et que d’autres avaient été provoqués par un afflux de personnes déplacées par la dégradation de leurs terres et de leur environnement.  Les actes de terrorisme ont également été dénoncés, en particulier ceux qui étaient revendiqués au nom des pauvres : de tels actes ne pouvaient qu'aller à l'encontre du but recherché.

109

Document info
Document views463
Page views463
Page last viewedWed Jan 18 00:08:38 UTC 2017
Pages150
Paragraphs2772
Words67978

Comments