X hits on this document

Word document

I. ORGANISATION DE LA SESSION - page 112 / 150

376 views

0 shares

0 downloads

0 comments

112 / 150

UNEP/GC.22/11

26.

S'agissant de l'initiative pour l'environnement du NEPAD, on a estimé que le PNUE pouvait apporter son assistance en fournissant les capacités techniques nécessaires à la mise en place de plans d'application nationaux pour donner suite aux décisions du Sommet mondial.  De même, le PNUE pouvait contribuer à la protection de la diversité biologique en aidant à mettre en place des cadres nationaux pour la prévention des risques biotechnologiques ainsi que des installations modernes de biotechnologies.

27.

Un certain nombre d'intervenants ont rappelé que les plus pauvres vivaient directement de la terre et qu'il y avait donc une corrélation directe entre leurs moyens d'existence et l'état de leur environnement naturel.  On a souligné que l'élimination de la pauvreté et l'amélioration de l'éducation auraient un impact direct sur le développement durable.

28.

Un intervenant a demandé au PNUE de ne pas évaluer l'état de l'environnement dans les pays en développement de la même manière que dans les pays développés.  En effet, il fallait tenir compte des capacités techniques et financières des pays en développement.  Les efforts qu'un pays faisait pour atteindre les objectifs du développement durable étaient plus importants.

29.

Un intervenant a déclaré que les débats qui avaient eu lieu dans le cadre de la table ronde ministérielle avaient permis d'aller au cœur même de la question du développement durable.  Il fallait que la vision et l'éthique du développement durable soient assorties d'objectifs et de buts bien précis, qu'il convenait de définir puis de réaliser.  Il ne suffisait donc pas de se fixer des buts et objectifs;  il fallait aussi coordonner les efforts et créer des synergies.

30.

A sa 8e séance, le Conseil/Forum a repris l’examen du point 6 en concentrant son attention sur les résultats du Sommet mondial pour le développement durable en ce qui concerne les modes de consommation et de production viables.  Le Président a appelé l’attention sur le document UNEP/GC.22/8/Add.2 (Promotion de modes de consommation et de production durables) en précisant que les éléments clés du Plan d’application du Sommet mondial pour le développement durable concernant la modification des modes de consommation et de production non viables étaient indiqués aux pages 8 et 9 de ce document.

31.

En présentant cette question, le Directeur exécutif a dit que deux exposés liminaires seraient faits ensuite pour stimuler le débat.  Il a présenté les deux auteurs des exposés, le Ministre chinois Xie Zhenhua et le Ministre norvégien Borge Brende.

32.

M. Xie Zhenhua a dit tout d’abord que l’humanité avait payé cher les pertes environnementales qu’elle avait subies en amassant des richesses matérielles au XXe siècle.  Il a fait l’historique de la prise de conscience des problèmes environnementaux par l’humanité depuis la Conférence de Stockholm de 1972 sur l’environnement jusqu’au Sommet mondial pour le développement durable tenu à Johannesburg en 2002, en passant par la Conférence des Nations Unies sur l’environnement et le développement organisée à Rio de Janeiro en 1992.  On s’était rendu compte que l’environnement et le développement étaient indissociables, et l’acceptation de l’idée de développement durable avait constitué une avancée historique, tout comme la réaffirmation des trois piliers interdépendants du développement durable, à savoir le développement économique, le progrès social et la protection de l’environnement.  L’intervenant a rappelé que son pays, la Chine, était le plus grand pays en développement.  L’économie chinoise s’était développée à un rythme annuel de 8 % et sa valeur totale avait quadruplé au cours des deux dernières décennies.  De graves problèmes d’environnement s’étaient posés, mais des mesures concrètes avaient été prises en sorte que, malgré le maintien de ce rythme de croissance économique, le volume total des principaux polluants avait été maintenu au niveau de 1995, voire à un niveau inférieur.

112

Document info
Document views376
Page views376
Page last viewedWed Dec 07 08:42:17 UTC 2016
Pages150
Paragraphs2772
Words67978

Comments