X hits on this document

Word document

I. ORGANISATION DE LA SESSION - page 123 / 150

371 views

0 shares

0 downloads

0 comments

123 / 150

UNEP/GC.22/11

e)Le renforcement des capacités est un domaine clé d’intervention pour le PNUE dans les régions, au même titre que les autres priorités nécessitant l’attention et l’action voulues, comme l’indique le Directeur exécutif dans son document de base intitulé « Mise en oeuvre au niveau régional des résultats du Sommet mondial pour le développement durable » (UNEP/GC.22/8).

C.  Mise en œuvre des résultats du Sommet mondial pour le développement durable, notamment en ce qui concerne la promotion de modes de consommation et de production viables

15.Les ministres se sont penchés sur la mise en œuvre des résultats du Sommet mondial pour le développement durable, notamment en ce qui concerne la promotion de modes de consommation et de production viables.  La session a été modérée par M. David Anderson (Canada).  Le Ministre chinois Xie Zhenhua et le Ministre norvégien Borge Brende ont formulé des observations liminaires.

16.Dans sa déclaration, M. Xie a noté qu’une consommation viable constituait un défi commun pour tous les pays.  Il a souligné la nécessité de forger une économie et une société fondées sur le cycle de vie.  Il a également appelé l’attention sur l’importance de la science et de la technologie, la nécessité d’utiliser rationnellement les ressources, le rôle d’une production plus propre, la nécessité de développer l’infrastructure urbaine et régionale, l’importance de l’agriculture et la nécessité de disposer d’instruments juridiques et économiques.  Il a évoqué les projets de démonstration menés en Chine avec des entreprises, la norme ISO 14000, l’étiquetage environnemental et les parcs industriels écologiques.  Il a préconisé un renforcement du rôle du PNUE, et notamment le lancement d’un programme de travail pour aider tous les pays, en particulier les pays en développement, à améliorer leurs capacités en matière de consommation et de production viables.

17.Le Conseil d’administration a entendu ensuite le Ministre norvégien Borge Brende.   M. Brende a insisté sur l’importance du principe « pollueur-payeur », de la tarification au coût intégral et de la suppression des subventions nuisibles.  Il a noté qu’une production plus propre pouvait permettre de créer de nouveaux marchés grâce à l’innovation et a souligné qu’il était important de favoriser une consommation écoefficiente.  Il a noté l’importance qu’il y avait de permettre aux consommateurs de choisir des produits en toute connaissance de cause grâce à une analyse du cycle de vie, à des initiatives en matière d’éco-étiquetage et à d’autres outils d’information, tout en faisant observer que les labels écologiques devaient être appliqués de manière non discriminatoire et transparente.  M. Brende s’est déclaré favorable à ce que le PNUE joue un rôle de premier plan dans l’élaboration du cadre de programmes pour une consommation et une production viables, en coopération avec d’autres organisations internationales, et il a préconisé le renforcement des programmes existants du PNUE, tels que l’Initiative relative au cycle de vie.

18.La table ronde ministérielle qui a suivi les exposés liminaires a donné lieu à un échange de vues riche et productif.  Les ministres ont articulé leurs déclarations autour de cinq thèmes centraux présentés dans le document d’information établi pour la session (UNEP/GC.22/8/Add.2) et par le modérateur, à savoir les politiques, la tarification, les technologies, l’élimination de la pauvreté et le progrès social ainsi que le rôle du PNUE dans la promotion de modes de consommation et de production viables.

123

Document info
Document views371
Page views371
Page last viewedTue Dec 06 18:31:09 UTC 2016
Pages150
Paragraphs2772
Words67978

Comments