X hits on this document

Word document

I. ORGANISATION DE LA SESSION - page 125 / 150

509 views

0 shares

0 downloads

0 comments

125 / 150

UNEP/GC.22/11

matériaux naturels et locaux et ont souligné l’importance d’une gestion écologiquement rationnelle des déchets, y compris du recyclage, du traitement des eaux usées et de l’adoption de systèmes d’irrigation efficaces en agriculture.

Il faudrait promouvoir les technologies qui accroissent l’efficacité d’utilisation des ressources et améliorent la gestion des déchets, en particulier dans des domaines comme l’agriculture, les énergies renouvelables et l’eau

Le ministres ont également examiné la question de savoir comment faire en sorte que le passage à des modes de consommation et de production plus viables contribue également à l’élimination de la pauvreté et au progrès social.  Ils ont souligné la nécessité d’appliquer des stratégies qui tiennent compte des perspectives environnementales dans les préoccupations économiques, sociales et de développement.  Les ministres ont insisté sur l’importance centrale de l’élimination de la pauvreté et ont noté qu’une croissance et la création d’emplois seraient nécessaires à cette fin.  Ils ont aussi fait valoir que les pays en développement ne devraient pas imiter les pays développés mais plutôt passer directement à des modes de consommation et de production plus viables.  Les ministres ont insisté sur l’importance des partenariats entre pays développés et pays en développement et ont préconisé un accroissement des ressources financières et un allégement de la dette en faveur des pays en développement.

Les politiques visant à favoriser des modes de consommation et de production viables devraient contribuer à l’élimination de la pauvreté et au progrès social et permettre aux pays en développement et aux pays à économie en transition de passer directement à des processus de production et à des modes de consommation plus propres

Enfin, les ministres se sont penchés sur la question de savoir quel rôle le PNUE devrait jouer dans le secteur de la consommation et de la production, et en particulier dans l’élaboration d’un cadre de programmes décennal visant à accélérer le passage à des modes de consommation et de production viables.  On a fortement souscrit à un renforcement du rôle joué par le PNUE dans ce secteur, plusieurs délégations préconisant que le PNUE joue le rôle de chef de file dans l’élaboration d’un cadre de programmes décennal, en coopération avec d’autres organisations.  Les ministres ont en particulier relevé que la Commission du développement durable était l’enceinte au sein de laquelle la mise en oeuvre des résultats du Sommet mondial pour le développement durable serait examinée et qu’elle se penchera donc sur les progrès accomplis dans l’élaboration du cadre de programmes décennal visant à promouvoir des modes de consommation et de production viables.  Les ministres ont souligné que le PNUE était appelé à jouer un rôle important pour ce qui était de faciliter l’action aux niveaux national et régional en renforçant ses bureaux régionaux afin d’entreprendre des activités en matière de renforcement des capacités, de transfert de technologies et de production moins polluante visant en particulier les petites et moyennes entreprises.  Les ministres ont également recommandé l’intensification des activités menées actuellement par le PNUE, dont l’Initiative sur le cycle de vie, les activités de sensibilisation, les moyens d’information des consommateurs et la conception de produits durables.  Plusieurs ministres ont fait ressortir qu’il importait d’accroître l’appui financier octroyé au PNUE, et certains ont plaidé en faveur de la transformation du PNUE en institution spécialisée des Nations Unies ayant son siège à Nairobi.

125

Document info
Document views509
Page views509
Page last viewedFri Jan 20 11:05:51 UTC 2017
Pages150
Paragraphs2772
Words67978

Comments