X hits on this document

Word document

I. ORGANISATION DE LA SESSION - page 140 / 150

312 views

0 shares

0 downloads

0 comments

140 / 150

UNEP/GC.22/11

61.

Plusieurs représentants ont pris la parole pour déclarer qu’ils acceptaient le barème indicatif volontaire proposé pour les contributions.  Le représentant de l’Italie a annoncé que son pays augmenterait sa contribution pour 2003 de 400 000 euros, pour qu’elle corresponde à la contribution prévue dans le barème indicatif, même si ce barème n’avait pas encore été approuvé par le Conseil d’administration.  Plusieurs autres représentants, estimant que le PNUE devrait obtenir davantage de fonds au moyen des contributions, ont déclaré qu’ils n’acceptaient pas le principe du barème indicatif volontaire pour les contributions.  Le représentant de la Fédération de Russie a signalé que son pays s’en tiendrait au principe des contributions volontaires et continuerait par conséquent à faire une contribution de 500 000 dollars par an pour les trois années suivantes.

62.

Un représentant a demandé que l’on prévoie une rubrique budgétaire spécifique pour le financement des mesures régionales découlant des décisions du Sommet mondial, notamment les partenariats.  Dans sa réponse, le Directeur exécutif adjoint a signalé que des chiffres précis ne pouvaient pas être donnés lorsque divers partenaires ou mécanismes interinstitutions décidaient du programme de travail. Plusieurs représentants se sont félicités de la prise en compte de l’initiative WEHAB dans le programme de travail du PNUE et l’un d’entre eux a rappelé que la Déclaration de Nairobi devait continuer d’être le principal mandat du PNUE.  Le Directeur exécutif adjoint a donné à ce représentant l’assurance que tel serait le cas.

63.

Bon nombre de représentants se sont félicités du renforcement de la dimension régionale des travaux du PNUE, tout en regrettant que cette décision de politique générale n’ait pas été accompagnée d’allocations budgétaires spécifiques.  Ils ont ajouté qu’ils souhaitaient savoir quel pourcentage du budget du Fonds pour l’environnement était alloué à chacune des divisions techniques du PNUE pour la coopération régionale.  En réponse, le Directeur exécutif adjoint a dit qu’à l’avenir le secrétariat préparerait une ventilation des allocations budgétaires qui ferait apparaître le montant que chaque division allouait à la coopération régionale.

64.

Plusieurs représentants se sont inquiétés des doubles emplois et chevauchements d’activités, ajoutant que le PNUE ne devait épargner aucun effort pour créer des synergies avec les autres programmes des Nations Unies de manière à partager les coûts, et un autre représentant a souligné qu’il fallait utiliser les ressources avec le maximum d’efficacité.

65.

A l’issue du débat, le Directeur exécutif adjoint a remercié les représentants du Comité plénier pour leurs vues et leurs conseils et il leur a donné l’assurance qu’il en serait pleinement tenu compte.  Enfin, il a rappelé que le barème indicatif des contributions proposé avait un caractère volontaire, et qu’il avait été établi à la suggestion des gouvernements, étant entendu que, s’il était approuvé, il serait loisible à chaque gouvernement de décider de l’accepter ou de le refuser.

IV.  ADOPTION DES DECISIONS

66.A sa 5e séance, le 6 février, le Comité plénier a abordé les projets de décision ci-après, qui ont été approuvés par le Comité avec des révisions et des amendements, et seront communiqués au Conseil d’administration pour adoption : renforcement du rôle du Programme des Nations Unies pour l’environnement dans le domaine des forêts (UNEP/GC.22/CRP.4);  rôle du Programme des Nations Unies pour l’environnement dans le renforcement des activités et la coopération régionales dans la sous-région de l’Organisation de coopération économique (UNEP/GC.22/CRP.7);  Groupe intergouvernemental sur l’évolution du climat (UNEP/GC.22/CW/CRP.1);  pauvreté et environnement en Afrique (UNEP/GC.22/CW/CRP.3);  application au niveau régional du programme de travail du Programme des Nations Unies pour l’environnement (UNEP/GC.22/CW/CRP.4) et petits Etats insulaires en développement (UNEP/GC/CW/CRP.6).  Le projet de résolution figurant dans le

140

Document info
Document views312
Page views312
Page last viewedSat Dec 03 02:59:00 UTC 2016
Pages150
Paragraphs2772
Words67978

Comments