X hits on this document

Word document

I. ORGANISATION DE LA SESSION - page 31 / 150

424 views

0 shares

0 downloads

0 comments

31 / 150

UNEP/GC.22/11

B

Les activités d’alerte rapide et d’évaluation du Programme des Nations Unies pour l’environnement

1.

Prie le Directeur exécutif de continuer à maintenir à l'étude l'état de l'environnement mondial et de lancer des mises en garde précoces en cas de nouveaux problèmes écologiques de grande importance internationale en :

a)

Etablissant des déclarations annuelles sur l'environnement mondial qui, entre autres, souligneront les événements écologiques importants et les réalisations survenus au cours de l'année considérée et en sensibilisant davantage les scientifiques et d'autres intéressés aux problèmes qui se font jour;

b)

Etablissant, tous les cinq ans, un rapport détaillé sur l'avenir de l'environnement mondial en recourant à l'approche ayant présidé à l'établissement des rapports précédents qui favorise la participation de tous les intéressés et les consultations, le prochain rapport étant prévu pour 2007;

c)

Favorisant les mécanismes intégrés d'étude de l'environnement régional, sous-régional et national et notamment l'établissement de rapports sur ces divers milieux, en collaboration avec les autorités et institutions compétentes;

d)

Lançant des mises en garde précoces en cas de nouvelles menaces d'importance internationale;

e)

Favorisant les études thématiques sur les questions nouvelles ou intersectorielles;

f)

Coopérant avec les gouvernements et les organisations compétentes pour constituer des bases de données intégrées, harmonisées et à jour et en mettant au point les indicateurs sur lesquels seront fondées l'alerte rapide, la surveillance et l'évaluation;

g)

Favorisant la constitution de réseaux, avec les institutions compétentes afin de développer l'échange et la diffusion de données et informations sur l'environnement, y compris en recourant aux technologies de l'information et de la communication;

2.

Invite instamment les gouvernements à fournir des fonds supplémentaires pour aider le Programme des Nations Unies pour l'environnement à renforcer certaines capacités aux fins d'études intégrées de l'environnement et de collecte de données et informations connexes, de gestion des connaissances et d'identification des nouveaux problèmes, aux niveaux mondial, régional et national.

II

Evaluation mondiale de l’état du milieu marin

Le Conseil d’administration,

Rappelant sa décision 21/13 du 9 février 2001, par laquelle le Directeur exécutif, en coopération avec la Commission océanographique intergouvernementale de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture et d’autres organismes compétents des Nations Unies, le Secrétariat de la Convention sur la diversité biologique et le Programme pour les mers régionales, a été prié d’envisager la possibilité d’établir un processus périodique d’évaluation de l’état du milieu marin, avec la participation active des gouvernements et des accords régionaux, en s’appuyant sur les programmes d’évaluation en cours,

31

Document info
Document views424
Page views424
Page last viewedSat Dec 10 15:05:41 UTC 2016
Pages150
Paragraphs2772
Words67978

Comments