X hits on this document

Word document

I. ORGANISATION DE LA SESSION - page 35 / 150

342 views

0 shares

0 downloads

0 comments

35 / 150

UNEP/GC.22/11

IV

Evaluation de l’environnement après un conflit

Le Conseil d’administration,

Préoccupé par les effets néfastes des conflits armés sur l’environnement et, en fin de compte, sur la santé de l’homme,

Conscient de la nécessité d’entreprendre des évaluations rapides mais fiables de l’environnement au sortir des conflits, ce qui permettrait de prendre en compte les activités environnementales dans la phase de reconstruction,

Reconnaissant que lorsqu’elles sont conduites aussitôt après un conflit, les évaluations écologiques post-conflits contribuent à atténuer les risques futurs pour la santé humaine et l’environnement en livrant à la population locale et aux décideurs des données exactes, en proposant l’action requise pour l’assainissement et en levant toute incertitude au sein des populations s’agissant des risques que pourrait faire peser sur la santé la pollution de l’environnement,

Notant avec satisfaction que le Directeur exécutif a, depuis 1999, lancé avec succès plusieurs évaluations écologiques post-conflits, et que ces dernières ont été entreprises en étroite coopération avec les autorités locales et les organismes compétents du système des Nations Unies,

Notant que les évaluations au sortir des conflits entreprises par le Programme des Nations Unies pour l’environnement à ce jour ont été financées dans leur intégralité à l'aide de contributions extrabudgétaires,

1.Se félicite de l’action entreprise par le Directeur exécutif dans le domaine des évaluations écologiques post-conflits, y compris la création du Groupe de l’évaluation post-conflits;

2.Se félicite du rôle que le Programme des Nations Unies pour l’environnement a joué dans la conduite des évaluations après les conflits, notamment le rôle qu’il a joué dans la promotion de l’assainissement des points écologiquement chauds, l’appui des activités environnementales menées par les gouvernements sortant de conflits, la sensibilisation aux risques que ces conflits font peser sur l’environnement et l’intégration des activités environnementales post-conflits au sein du cadre de l’assistance humanitaire des Nations Unies et des efforts de reconstruction des pays et régions touchés;

3.Demande au Directeur exécutif de renforcer davantage la capacité du Programme des Nations Unies pour l’environnement à évaluer les répercussions environnementales dans les situations post-conflits;

4.Invite les gouvernements, qui sont en mesure de le faire, à appuyer les pays ou les régions dans lesquels des évaluations écologiques post-conflits s'imposent;

5.Invite les gouvernements et toutes les autres parties concernées, selon qu'il convient, à fournir au Programme des Nations Unies pour l’environnement l’assistance requise dans la conduite des évaluations écologiques post-conflits;

35

Document info
Document views342
Page views342
Page last viewedSun Dec 04 12:39:03 UTC 2016
Pages150
Paragraphs2772
Words67978

Comments