X hits on this document

Word document

I. ORGANISATION DE LA SESSION - page 41 / 150

410 views

0 shares

0 downloads

0 comments

41 / 150

UNEP/GC.22/11

réuni à Johannesburg en septembre 2002, et en particulier des paragraphes 33 et 58 e) du Plan d’application du Sommet mondial1 et des mesures concernant l’eau et l’assainissement, l’énergie, la santé, l’agriculture et la biodiversité,

Reconnaissant l’utilité du Consensus de Monterrey – adopté par la Conférence internationale sur le financement du Développement12 – pour la mise en œuvre du Programme d’action mondial, en particulier en ce qui concerne la nécessité de mobiliser des ressources financières et de les utiliser plus efficacement pour protéger l’environnement ainsi que la nécessité de mettre en place, au niveau national, des politiques et cadres réglementaires favorisant les initiatives tout en protégeant l’environnement, comme cela est indiqué dans le Programme d’action mondial,

Constatant que le Programme d’action mondial est le seul programme d’action mondial portant sur les rapports existant entre les milieux d’eau douce, côtiers et marins, et qu’en conséquence lui seul permet de favoriser les rapports scientifiques et institutionnels ainsi qu’en matière de gestion entre les communautés exploitant les eaux douces, les zones côtières et les océans, de faire avancer l’application des principes régissant l'aménagement intégré des zones côtières et des bassins hydrographiques et de faciliter la communication et les échanges entre multiples parties prenantes et leur coopération aux niveaux local, national et régional dans la gestion des eaux douces et des milieux côtiers et marins, et d’encourager la prévention, la surveillance et la réduction de la pollution conformément au paragraphe 34 du Plan d'application du Sommet mondial pour le développement durable;

Notant les principes clés énoncés dans les Directives sur la gestion des eaux usées urbaines du Programme des Nations Unies pour l’environnement, de l’Organisation mondiale de la santé, du Conseil pour la collaboration en matière d’approvisionnement en eau et d’assainissement du Programme des Nations Unies pour les établissements humains (UNEP/GC.22/INF/4) soulignant qu’il y a consensus au niveau mondial en ce qui concerne les approches novatrices en matière de gestion des eaux usées,

1.

Prie le Directeur exécutif de donner effet, au cours de la mise en œuvre du Programme d’action mondial, aux dispositions de la Déclaration de Montréal, du Consensus de Monterrey et du Sommet mondial pour le développement durable lorsqu’elles présentent un intérêt pour la réalisation des objectifs du Programme d’action mondial;

2.

Prend note avec satisfaction de la contribution du Programme des Nations Unies pour l’environnement au Sommet mondial pour le développement durable et à ses préparatifs, notamment pour ce qui est de souligner l’importance que représentent pour le développement durable des océans, des zones côtières et des îles non pollués;

3.

Prie le Directeur exécutif de continuer à contribuer aux travaux du Groupe informel de coordination sur les océans, les côtes et les îles, constitué pour le Sommet mondial pour le développement durable, en vue de fournir, selon qu’il conviendra, une contribution au suivi, par la Commission du développement durable, des résultats du Sommet mondial pour le développement durable, et de créer des synergies entre les partenariats de type deux concernant les milieux côtiers et marins, en collaboration avec les gouvernements nationaux et les conventions des mers régionales;

4.

Invite instamment les gouvernements et les organisations internationales en mesure de le faire de continuer à contribuer au Fonds d’affectation spéciale pour le Programme d’action mondial et engage le Programme des Nations Unies pour l’environnement à faire appel à de nouveaux contribuants;

41

Document info
Document views410
Page views410
Page last viewedFri Dec 09 05:05:04 UTC 2016
Pages150
Paragraphs2772
Words67978

Comments