X hits on this document

Word document

I. ORGANISATION DE LA SESSION - page 50 / 150

313 views

0 shares

0 downloads

0 comments

50 / 150

UNEP/GC.22/11

Prie le Directeur exécutif de renforcer la coopération horizontale ainsi que les accords de jumelage établis par la Commission permanente du Pacifique Sud et le Programme régional du Pacifique Sud pour l’environnement et d’appuyer l’organisation d’une conférence interégionale à l’intention de ces deux régions, ainsi qu’une conférence pour les programmes des mers régionales du bassin de Pacifique en 2004, afin d’approfondir les connaissances relatives à l’état du milieu marin du Pacifique dans son ensemble.

IV

Récifs coralliens

Le Conseil d’administration,

Rappelant ses décisions 18/33 du 26 mai 1995, 19/15 du 7 février 1997 et 20/21 du 4 février 1999,

Rappelant en particulier sa décision 21/12 du 9 février 2001,

Notant que, bien que les rapports d’étude sur l’état de santé des récifs coralliens dans le monde entier, notamment les travaux du Réseau mondial de surveillance des récifs coralliens, le projet sur la dégradation des récifs coralliens dans l’océan Indien et le projet de vérification des récifs coralliens, indiquent une lente reconstitution de bon nombre des récifs coralliens les plus endommagés du monde, qui se remettent d’impacts tant anthropiques que naturels, on observe néanmoins une tendance générale à un déclin continu de la santé des récifs coralliens, en particulier s’agissant des stocks de poissons et de crustacés, ainsi qu’une persistance de la vulnérabilité de ces récifs par suite de l’activité humaine,

Reconnaissant le rôle de pionnier et le rôle actuel de l’Initiative internationale pour les récifs coralliens, tant pour faire prendre conscience du déclin des récifs coralliens que pour engager une action pour y remédier, grâce notamment à la tenue récente d’ateliers régionaux à Cebu (Philippines), Maputo (Mozambique) et Cancún (Mexique),

Soucieux de s’assurer que le Programme des Nations Unies pour l’environnement fasse un usage optimal de ses ressources scientifiques et techniques dans ses travaux sur les récifs coralliens,

Soulignant qu’il faut examiner les problèmes auxquels les pays en développement doivent faire face, du fait de l’impact de la dégradation des récifs coralliens sur les communautés côtières vulnérables et sur leurs moyens de subsistance,

Reconnaissant les progrès réalisés dans le renforcement du partenariat du Réseau international d’action pour les récifs coralliens et ses premières avancées dans la mise en œuvre d’activités de gestion des récifs coralliens depuis que la phase principale du projet a débuté en juin 2001,

Notant avec approbation que l’expansion du Réseau international d’action pour les récifs coralliens, sous la forme d’un partenariat de type deux, de manière à englober l’Organisation régionale pour la protection du milieu marin, l’Organisation régionale pour la conservation du milieu marin de la mer Rouge et du golfe d’Aden, et le programme coopératif sur l'environnement pour l'Asie du Sud, a été annoncée lors du Sommet mondial pour le développement durable,

50

Document info
Document views313
Page views313
Page last viewedSat Dec 03 04:46:41 UTC 2016
Pages150
Paragraphs2772
Words67978

Comments