X hits on this document

Word document

I. ORGANISATION DE LA SESSION - page 60 / 150

335 views

0 shares

0 downloads

0 comments

60 / 150

UNEP/GC.22/11

5.Prie le Directeur exécutif, en coopération avec d’autres membres du Programme interorganisations pour la gestion écologiquement rationnelle des produits chimiques, en particulier l’Organisation mondiale de la santé, ainsi que d’autres partenaires, notamment le secteur privé, d’aider les gouvernements, grâce à un échange d’informations et au renforcement des capacités, dans leurs efforts visant à éliminer progressivement le plomb dans l’essence, dans les peintures à base de plomb et les autres sources d’exposition humaine, prévenir l’exposition au plomb et renforcer leurs efforts en matière de contrôle et de surveillance et de traitement du saturnisme;

6.Lance un appel aux gouvernements, aux organisations intergouvernementales, aux organisations non gouvernementales et à la société civile pour qu’ils s’emploient activement à aider les gouvernements des différents pays dans leurs efforts visant à prévenir et éliminer les sources d’exposition humaine au plomb, en particulier l’utilisation du plomb dans l’essence, et à renforcer le contrôle et la surveillance ainsi que le traitement du saturnisme, en mettant à disposition des pays en développement et des pays à économie en transition des informations, une assistance technique, des moyens de renforcer les capacités, et des fonds;

7.Prie le Directeur exécutif de fournir des ressources additionnelles20 afin de permettre de couvrir les coûts de base de l'application de la présente décision.

IV

Approche stratégique de la gestion internationale des produits chimiques

Le Conseil d’administration,

Rappelant ses décisions 18/12 du 26 mai 1995, 19/13 du 7 février 1997, 20/23 du 4 février 1999 et SS.VII/3 du 15 février 2002 relatives aux mesures prises à l'échelle mondiale concernant la gestion des produits chimiques et la nécessité de poursuivre l'élaboration d'une approche stratégique de la gestion des produits chimiques sur le plan international.

Prenant note du travail de fond sur la sécurité chimique entrepris par le Forum intergouvernemental sur la sécurité chimique et de l'importance de ses contributions à la poursuite de la mise au point de l'approche stratégique de la gestion internationale des produits chimiques, qui sera effectuée de manière pleinement participative, conformément à la décision SS.VII/3, notamment l'identification de toute lacune dans l'application de la Déclaration de Bahia et des priorités d'action après 200021 et la proposition de solutions pour combler ces lacunes,

Rappelant également le but défini au paragraphe 23 du Plan d'application1 adopté par le Sommet mondial pour le développement durable le 4 septembre 2002, consistant à faire en sorte que d'ici à 2020, les produits chimiques soient utilisés et produits de façon que les effets néfastes et graves qu'ils ont sur la santé des êtres humains et sur l'environnement soient réduits au minimum grâce à des méthodes scientifiques et transparentes d'évaluation des risques et de gestion des risques, compte tenu du principe de précaution énoncé au principe 15 de la Déclaration de Rio sur l'environnement et le développement22, et à aider les pays en développement à se doter de meilleurs moyens pour gérer les produits chimiques et les déchets toxiques, en leur apportant une assistance technique et financière,

60

Document info
Document views335
Page views335
Page last viewedSun Dec 04 06:44:14 UTC 2016
Pages150
Paragraphs2772
Words67978

Comments