X hits on this document

Word document

I. ORGANISATION DE LA SESSION - page 70 / 150

402 views

0 shares

0 downloads

0 comments

70 / 150

UNEP/GC.22/11

2.

Prie les Etats Membres de soumettre au Directeur exécutif d’ici le 1er octobre 2003 des éléments de directives pour la coopération entre le Programme des Nations Unies pour l’environnement et les milieux d’affaires et les industries, et le Directeur exécutif de les distribuer à tous les Etats Membres d’ici le 15 novembre 2003, afin que le Programme des Nations Unies pour l’environnement entreprenne l’élaboration de directives cohérentes, sous réserve de l’approbation ultérieure du Conseil d'administration, comme recommandé dans les Directives pour la coopération entre l’Organisation des Nations Unies et les milieux d’affaires publiées par le Secrétaire général de l’ONU;

3.

Prie le Directeur exécutif d’élargir les travaux du Programme des Nations Unies pour l’environnement dans ce domaine et de tenir les gouvernements au courant des progrès accomplis pour ce qui est d’associer les milieux d’affaires et les industries à ces travaux, dans le cadre d’initiatives de partenariat, d’un dialogue entre toutes les parties prenantes, de réunions de consultation avec les associations, de la mise au point de supports de formation et d’information, de la présentation de rapports sur la viabilité dans tous les secteurs industriels, et d’activités de sensibilisation dans toutes les régions, pour encourager les entreprises à se montrer responsables.

10e séance

7 février 2003

22/8.Poursuite de l'amélioration de la prévention, de la planification préalable,

de l'évaluation, de l'intervention et de l'atténuation en cas d'éco-urgence

Le Conseil d'administration,

Rappelant la Déclaration de Nairobi sur le rôle et le mandat du Programme des Nations Unies pour l'environnement7,

Rappelant également qu’il est souligné dans la Déclaration ministérielle de Malmö8 que la multiplication des éco-urgences constitue l’un des grands problèmes écologiques du XXIe siècle,

Reconnaissant l’intérêt de la prévention, de l'évaluation, de l'alerte rapide, de la planification préalable et de l'intervention pour réduire l'impact des éco-urgences, et notant que le Programme de sensibilisation et de préparation aux situations d’urgence au niveau local offre un cadre important pour la sensibilisation et la préparation aux éco-urgences à l’échelon local,

Exprimant sa satisfaction devant la poursuite de la collaboration fructueuse entre le Programme des Nations Unies pour l’environnement et le Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l’Organisation des Nations Unies, qui a permis à la communauté internationale d’être mieux à même d’aider les pays en développement et les pays à économie en transition à répondre aux éco-urgences,

Conscient de l’utilité de la coopération régionale entre pays en cas d’éco-urgence touchant ou menaçant plusieurs pays,

Gardant à l'esprit ses décisions 21/17 du 9 février 2001, 20/8 du 5 février 1999, 19/9 E du 7 février 1997, 18/9 du 22 mai 1995 et SS.V/2 du 22 mai 1998,

70

Document info
Document views402
Page views402
Page last viewedThu Dec 08 14:44:15 UTC 2016
Pages150
Paragraphs2772
Words67978

Comments