X hits on this document

Word document

I. ORGANISATION DE LA SESSION - page 75 / 150

392 views

0 shares

0 downloads

0 comments

75 / 150

UNEP/GC.22/11

9.

Demande aux gouvernements africains d’assumer au premier chef la responsabilité du développement durable dans leurs pays respectifs, et d’engager une action à cette fin;

10.

Demande à tous les gouvernements ainsi qu’à la communauté des donateurs d’accroître leur soutien à la mise en œuvre des programmes prioritaires du Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique et de la Conférence ministérielle africaine sur l’environnement, notamment en versant des contributions au Fonds général d’affectation spéciale pour la Conférence ministérielle africaine sur l’environnement;

11.

Prie le Directeur exécutif de mobiliser des ressources, en collaboration avec les gouvernements, spécialement les gouvernements des pays développés, ainsi qu’avec les organisations compétentes qui sont en mesure de le faire, de manière à aider les pays africains à se préparer aux Conférences des Parties aux accords multilatéraux sur l’environnement, pour renforcer la position des négociateurs africains lors de ces conférences, en apportant un soutien financier aux réunions régionales;

12.

Demande au Directeur exécutif de renforcer la collaboration du Programme des Nations Unies pour l’environnement avec les organismes des Nations Unies travaillant en Afrique, d’une manière générale, pour améliorer la gestion de l’environnement et avec le Programme des Nations Unies pour les établissements humains en particulier pour améliorer l’état de l’environnement dans les établissements humains de la région;

13.

Prend note des progrès accomplis par le Directeur exécutif pour revitaliser la Convention de Nairobi pour la protection, la gestion et la mise en valeur du milieu marin et des zones côtières de la région de l’Afrique de l’Est et la Convention d'Abidjan relative à la protection, la gestion et la mise en valeur du milieu marin et des zones côtières de la région d’Afrique de l’Ouest et du Centre en lançant avec succès le processus africain sur la mise en valeur et la gestion du milieu côtier et marin, et prie le Directeur exécutif de continuer de renforcer ces deux conventions en mettant en œuvre les projets prioritaires proposés dans le cadre du processus précité, et figurant dans la Déclaration du Cap sur un processus africain pour la mise en valeur et la protection du milieu côtier et marin, en particulier en Afrique subsaharienne31;

14.

Prie le Directeur exécutif de faire rapport au Comité des représentants permanents ainsi qu’au Conseil d’administration/Forum ministériel mondial sur l'environnement, à sa prochaine session, sur les progrès réalisés et les résultats obtenus en la matière.

10e séance

7 février 2003

22/10. Pauvreté et environnement en Afrique

Le Conseil d’administration,

Rappelant sa décision 21/15 du 9 février 2001 sur l’aide à l’Afrique, dans laquelle il priait en particulier le Directeur exécutif de mieux faire comprendre les liens entre la pauvreté et l’environnement,

Rappelant également les objectifs de développement du millénaire, et en particulier l’objectif 1 : réduction de l’extrême pauvreté et de la faim,

75

Document info
Document views392
Page views392
Page last viewedThu Dec 08 04:07:28 UTC 2016
Pages150
Paragraphs2772
Words67978

Comments