X hits on this document

22 views

0 shares

0 downloads

0 comments

1 / 12

I- INTRODUCTION

             Il s’agit d’un enfant né à terme de 5 mois, 6 KGS, nourrit au lait artificiel, qui doit être opéré d’une hernie de l’ovaire droit.

                                     II- ANALYSE DE LA SITUATION 

1-PROBLEMES POSES PAR l’ ENFANT :

                 Antécédents Médicaux : aucun

                Antécédents Chirurgicaux : aucun

  Antécédents anesthésiques : aucun, ASA I

2-PROBLEME POSE PAR LA MALADIE :

La hernie de l’ovaire provoque des douleurs et un risque de nécrose par étranglement de ce dernier. Elle est due à l’absence de fermeture du canal péritonéo-vaginal.

3-PROBLEMES POSES PAR L’INTERVENTION :

Principe de l’intervention : analyse de la vitalité de l’ovaire, fermeture du canal péritonéo-vaginal.

Intervention programmée, chirurgie de classe I.                                                                                         

Durée de 1/2 h à 1 heure, suivant les difficultés de dissection.                                                      

Abord chirurgical : Incision en fosse iliaque droite, donc position décubitus dorsal, bras le long du corps, coussinet sous les lombes.

Chirurgie réflexogène et douloureuse nécessitant une AG et une ALR en complément l’une de l’autre, afin d’assurer une analgésie profonde, une prise en charge optimale du stress chirurgical, une bonne protection neurovégétative. L’ALR les besoins en agents anesthésiques. Sa réalisation impose une AG chez l’enfant.

Peu de risque hémorragique, septique et thromboembolique.

Document info
Document views22
Page views22
Page last viewedSat Nov 26 20:00:02 UTC 2016
Pages12
Paragraphs251
Words3067

Comments