X hits on this document

165 views

0 shares

0 downloads

0 comments

27 / 50

M. Labelle et D. Salée, “La citoyenneté en question: l’État canadien...” (1999)27

Jakubowski estime que la politique d'immigration actuelle répond et cherche à atténuer les inquiétudes de la population devant la nature de plus en plus « visible » de la clientèle immigrante des dernières années et devant les abus supposés de la générosité canadienne par des ressortissants des pays du tiers monde. Tout en se montrant opposé aux attitudes racistes, l'État ne s'arrange pas moins pour tenter de limiter l'accès au Canada des populations étrangères dont l'intégration à la société canadienne et à la configuration normative qui la caractérise pourrait s'avérer problématique et menacer la cohésion sociale.

LA CITOYENNETÉ RESPONSABLE

Retour à la table des matières

Parallèlement à ces tentatives de contrôle de la qualité et de la provenance de l'immigration au Canada, l'État insiste maintenant de plus en plus sur l'idée de citoyenneté responsable. Dans un document ministériel intitulé Une vision élargie : Plan en matière d'immigration et de citoyenneté, 1995-2000, on lit ce qui suit :

La citoyenneté canadienne constitue un grand privilège, qu'on l'obtienne à la naissance ou par naturalisation. Elle assure un grand nombre de droits mais confère également les responsabilités qui y correspondent. Comme pays recevant des immigrants, le Canada accueille les nouveaux arrivants et les incite à devenir des citoyens. On pourrait toutefois faire beaucoup plus pour attirer l'attention sur les droits et les responsabilités inhérentes à la citoyenneté canadienne. Cela pourrait profiter à la fois aux immigrants et aux citoyens nés Canadiens en favorisant un engagement accru et plus conscient envers le Canada (Canada, 1994b, p. 29).

L'État estime sans ambages que la citoyenneté canadienne confère une certaine supériorité morale à qui la détient. Elle est présentée comme un bien précieux - « un grand privilège » - à utiliser avec sérieux. Bien qu'elle soit relativement facile à obtenir, il faut la traiter avec respect et, surtout, la mériter. La citoyenneté canadienne, affirme clairement un rapport du Comité permanent de la citoyenneté et de

Document info
Document views165
Page views165
Page last viewedSat Dec 10 02:16:59 UTC 2016
Pages50
Paragraphs320
Words15273

Comments