X hits on this document

117 views

0 shares

0 downloads

0 comments

17 / 21

Le Bulletin des BioTechnologies – Mai 2005 – n°228

surtout des B. subtilis, B. pumilus, et B.licheniformis qu'on montre du doigt.

Les procédésmodernes de réfrigération pour une longue durée de conservation des aliments (REPFEDs : Refrigerated Processed Foods of Extended Durability) sontsouvent pris en défaut par ces Bacillus,ce qui conduit à mieux les connaître. Par ailleurs B.cereus peut conduire à des infections oculaires ou des blessures,voir donner lieu à des symptômes du charbon.  Un examen de la toxicité d'un grand nombre de Bacillus, issus de l'environnement et de l'alimentation autres quedes Bacillus cereus a été pratiqué par C Fromet al. Applied & Environmental Microbiology 71 (MAR05) 1178-1183.

Les souches productrices de toxines appartiennent à B. subtilis, B. mojavensis, B.pumilus ou B. fusiformis. Les souches les plustoxiques appartiennent à B.mojavensis et ont été analysées pourla production des toxines à différentes températures entre 25 et 42°C: laproduction semble constante. Aucune des souches cytotoxiques ne produitd'entérotoxines comparables à celles de B. cereus.

En ce quiconcerne la toxine émétique de B.cereus, on vient de montrer que cette production est limitée

à unpetit nombre de souches très proches les unes des autres qui ont acquis la céréulidesynthase (une synthase non ribosomale) relativement récemment.. M Ehling-Schulzet al.; Microbiology 151 (JAN05) 183-197. De nombreuses équipes, dont une del'INRA à Avignon, ont analysé avec de nombreuses techniques, 90 isolatsd'origines géographiques diverses.

�� �� �� ��

72. L'ezrine (alias cytovilline) fait partie d'une famille de protéines assurant la liaison entre cytosqueletteet membrane. Elle est très abondantedans les protrusions où sont logées les Listeria monocytogenes propulsées parleur queue d'actine dans la cellule voisine. Elle assure la liaison entre actine et laprotéine membranaire CD44 (qui est undes récepteurs des hyaluronanes et commande les voies Rho et Ras). Une interférence avec la phosphorylation des protéines dela famille réduit le nombre des protrusions et les modifie de sorte que letransfert inter-cellulaire de la bactérie est handicapé. S Pust et al.;EMBO Journal 24 (23MAR05) 1287–1300.

�� �� �� ��

L'Environnement

73. On peutanalyser ce que l'on appelle les microbialites (des restes supposés de croûtes microbiennes probablementdes biofilms) très anciens ou même des restes organiques plus ou  moinsbien conservés de microorganismes. S Xie et al.; Nature424 (24MAR05) 494-497 l'on fait pour voirce qui a pu se passer à lors de l'extinction massive de la faune à la transition  Permo-Triasique à Meishan dans la partie sud-ouest duSichuan. Les auteurs ont utilisé des marqueurslipidiques (bactériohopanepolyols ou BHPs)qui ont de meilleures chances d'être conservés et dont certains (2-méthyl-BHPs)sont caractéristiques des cyanobactéries. Ils constatent qu'il existe bien un synchronisme entre lacomposition de la microflore et particulièrement des cyanobactéries et cellesinvertébrés au cours de deux épisodes catastrophiques successifs lors de cettetransition.

�� �� �� ��

74. Le signal acyl-homosérine lactone (acyl-HSL)intervenant dans le "quorum sensing"commande de nombreux métabolismessecondaires dans le sol, comme ceux des cyanures, phénazines, prodigiosine,violacéine et carbapenems.  

Onl'a démontré chez de nombreuses bactéries du sol comme Agrobacterium, Burkholderia, Chromobacterium, Pseudomonas, Ralstonia, Rhizobium et autres symbiotes des Légumineuses, Rhodobacteret Serratia. Certains de ces métabolitessecondaires sont,comme les phénazines à la base de l'activité biofongicide de certaines d'entre elles. Mais ils interviennentégalement dans la pathogénicité d'Agrobacterium, Burkholderia, Erwinia, Pseudomonas et Ralstonia. Des Serratia et Pseudomonas produisent des surfactants en réponse au signal, tandis qued'autres produisent des exopolysaccharides, ce qui modifie la structure des

sols. La disruption des signaux de"quorum sensing" est une stratégie de lutte contre certainesbactéries. Les acyl-HSL peuvent être détruites en laboratoire, mais on ne saitencore rien de ce qui se passe en milieu naturel.

YJ Wanget al.; Applied & Environmental Microbiology 71 (MAR05) 1291-1299 montrent que les acyl-HSLs sont effectivement dégradésdans divers sols, par clivage soit du groupement amide ou du cycle lactone. Laminéralisation de ces molécules présente un Km apparent de l'ordre de 1,5 M d'acyl-HSL, c'est à dire 1000 fois moins que pour uneacyl-HSL lactonase purifiée. On observe une dégradation de 13,4 nmol h-1par gramme de sol. Cette efficacité a sûrement une signification biologique,notamment pour la régulation du signal dans les populations.

�� �� �� ��

75. Les oligochètes (famille du ver de terre) dépourvus de tube digestif(ces vers n'ont, par ailleurs pas de système excréteur, ou néphridies comme lesautres oligochètes) et vivant de symbioses avec des microorganismes (des Gram-) ont été découverts dans des eaux peu profondes desBermudes il y a 25 ans. On en trouve environ 80 espèces dans de nombreux sitesmarins du monde entier, et souvent dans des eaux peu profondes. Mais il enexiste également dans certaines eaux plus profondes et plus froidesd'upwelling. Ils sont monophylétiqueset ne montrent que deux genres, Inanidrilus et Olavius. On suppose queles bactéries sont chimiosynthétiques.

Olavius crassitunicatus est présent en abondance dans des sédiments pauvres en oxygène du Pacifique oriental. Des chercheurs suédois et allemands ont caractérisé les symbiotes dansdeux populations géographiquement distinctes (séparées par 385 km) dans la margecontinentale du Pérou. On y trouve

17

Document info
Document views117
Page views117
Page last viewedThu Dec 08 13:52:10 UTC 2016
Pages21
Paragraphs439
Words15932

Comments