X hits on this document

Word document

ETUDE SUR LA DELIMITATION DU DOMAINE PUBLIC MARITIME - page 11 / 102

373 views

0 shares

3 downloads

0 comments

11 / 102

Etude sur la délimitation du DPM en relation avec l’élévation accélérée du niveau de la merMEAT

3. Bases des données du littoral tunisien

3.1 Présentation générale des côtes tunisiennes

Avec une façade côtière s'étalant sur environ 1 300 km, les zones côtières abritent la plus grande partie des grandes villes tunisiennes et plus de 70% de la population du pays.

Le littoral est généralement présenté par un découpage faisant distinguer la côte septentrionale allant de Tabarka à Bizerte, le grand golfe de Tunis allant de Bizerte à la péninsule nord du Cap Bon, la golfe d’Hammamet allant de Kelibia à Chebba et enfin le tronçon littoral sud du golfe de Gabès allant de la Chebba aux frontières Libyennes.

En plus du linéaire côtier continental, la Tunisie compte plus d’une cinquantaine d’aires insulaires. On se contentera de présenter celles qui sont les plus concernées par une élévation du niveau de la mer telles que les Kerkna, les Kuriades et l’île de Jerba.

L’appréciation de l'évolution du tracé de ces côtes tunisiennes peut être effectuée selon différentes approches. Il y a d’abord le recours à des cartes établies à des dates différentes. Pour la Tunisie, les plus anciens documents utilisables sont les cartes nautiques à diverses échelles levées par le Service Hydrographique de la Marine Française entre 1883 et 1890. Des comparaisons utiles peuvent être faites avec les éditions successives de la carte topographique au 1/50 000 qui couvre la majeure partie des côtes du pays, voire le cas échéant avec les nouvelles cartes au 1/25 000.

L’examen des photographies aériennes est aussi très utile. On dispose fort heureusement de deux couvertures de référence anciennes et étendues, celle de 1948-1949 à l’échelle de 1/20000 et celle de 1962-1963. Depuis, de nombreuses autres missions intéressant les secteurs touristiques balnéaires ont eu lieu, qui permettent l’établissement de cartes de l’évolution du trait de côte sur plusieurs décennies. La dernière mission est celle qui est en cours de réalisation par les services de l’APAL à une échelle 1/5000 couvrant tout le linéaire côtier sur une bande littorale terrestre de 5 Km. Malheureusement, l’état de cette cartographie, encore inachevée, nous a pas permis de l’exploiter dans le cadre de cette étude.

Ces côtes sont tout particulièrement vulnérables à l'impact de la remontée du niveau de la mer. Cet impact est d'autant plus critique sur les côtes que sur certains secteurs se rapportant au patrimoine naturel et économique.

Ce chapitre est consacré à la présentation des données sur le littoral regroupant aussi bien les aspects physiques que certains secteurs économiques qui peuvent être éventuellement touchés par cette élévation de la mer. Les aspects étudiés sont notamment les suivants:

Etat actuel sur la délimitation du DPM ;

Les caractéristiques hydrographiques du littoral ;

Les caractéristiques morphologiques du littoral ;

La population et l’urbanisation sur le littoral ;

Les zones humides et le patrimoine écologique côtier ;

Le tourisme et les activités balnéaires;

L’industrie et les infrastructures littorales.

____________________________________________________________________________________________________ _

IHE - Ingénierie de l’Hydraulique et de l’Environnement Page : 11

Document info
Document views373
Page views408
Page last viewedThu Dec 08 12:10:55 UTC 2016
Pages102
Paragraphs3859
Words37933

Comments