X hits on this document

Word document

ETUDE SUR LA DELIMITATION DU DOMAINE PUBLIC MARITIME - page 34 / 102

353 views

0 shares

3 downloads

0 comments

34 / 102

Etude sur la délimitation du DPM en relation avec l’élévation accélérée du niveau de la merMEAT

-

69 % des ouvrages de défense de la côte.

Tunis et surtout Sfax sont largement développées sur des terrains très bas, meubles et soumis à des phénomènes d’affaissement. Elles ont de ce fait les conditions les plus précaires et apparaissent comme les plus menacées. On y trouve parmi les espaces et aménagements compris entre 0 et 2 m :

-

96 % des espaces résidentiels,

-

68 % des quartiers urbains,

-

38,8 % des terrains à vocation militaire ou industrielle,

-

plus de 80 % des salines.

Etant donnée que la plus part des grandes villes tunisiennes soient sur le littoral et qu’elles abritent plus de 70% de la population du pays, une nouvelle stratégie a été suivie par la Tunisie pour exploiter une partie des zones humides comme extension aux plans d’aménagement urbain. Ces projets visent deux objectifs ;

Dépolluer le milieu des sources de nuisance qui l’affectent ;

Aménager les berges de ces milieux pour le profit de l’urbanisation.

Ainsi des projets ont démarré dès les années 90 par l’aménagement des berges du lac nord et continuent actuellement pour quelques sebkha.

3.6.2.1 Les aménagements réalisés

Il s’agit des deux grands projets d’aménagement du lac nord et du lac sud de Tunis.

Le projet d’aménagement du lac nord de Tunis : Le lac nord a fait l’objet, durant la période allant de 1985 à 1988, d’un grand projet d’assainissement et d’aménagement comprenant de nombreuses actions telles que la mise en place un système de circulation d'eau actionné par les marées, l’extraction d'environ dix huit millions de m3  de sable du lac pour la réclamation de terres pleins constructibles et l’aménagement d'une nouvelle ligne littorale de 22 km de longueur et un lac de 2 200 hectares. 1000 hectares de terrains ont été créé autour du lac qui sont en cours de viabilisation. Ils devront abriter une population de l’ordre de 100 000 habitants. Les berges du lac sont aménagées en différents tronçons formés par:

Des plages naturelles sableuses ;

Des talus protégés en enrochements ;

Des murs de soutènement en béton.

Le projet d’aménagement du lac sud de Tunis : Le lac sud de Tunis a fait l’objet d’un large programme d’assainissement de son plan d’eau et d’aménagement de ses berges en terre-pleins constructibles et en espaces verts. Le projet a compris le dragage de 67 millions de m3  de sable pour remblais, le dragage 12,5 million de m3  de vase et la création d’une nouvelle ligne de front formée par un cavalier en sable de 13,5 Km protégé par des enrochements. Après rénovation, le lac a un plan d’eau de 700 ha et des terre-pleins de 873 ha. Ce projet donnera une extension des zones d’habitation de Tunis pour une capacité de plus de 50 000 habitants.

____________________________________________________________________________________________________ _

IHE - Ingénierie de l’Hydraulique et de l’Environnement Page : 34

Document info
Document views353
Page views388
Page last viewedTue Dec 06 11:38:05 UTC 2016
Pages102
Paragraphs3859
Words37933

Comments