X hits on this document

Word document

ETUDE SUR LA DELIMITATION DU DOMAINE PUBLIC MARITIME - page 35 / 102

327 views

0 shares

3 downloads

0 comments

35 / 102

Etude sur la délimitation du DPM en relation avec l’élévation accélérée du niveau de la merMEAT

3.6.2.2 Les aménagements dont les études sont achevées

D’autres projets d’aménagements de milieux humides littoraux, similaires aux deux projets du lac nord et du lac sud, ont fait l’objet d’études spécifiques tels que :

Le projet d’aménagement de la sebkha Ariana ;

Le projet d’aménagement de la sebkha Ben Ghayada ;

Le projet d’aménagement de la sebkha Kelibia;

Le projet d’aménagement de la sebkha Slimane.

3.7 Le tourisme

Ayant pris un notable essor au cours des années 1960, le tou­risme est une activité fondamentale qui occupe une place stratégique dans les équipements de l'éco­nomie nationale. Le nombre de tou­ristes est passé de 53 000 en 1962  à 3,5 millions  aujourd'hui et l'évolu­tion de la capacité hôte­lière, est passée de 4 000 lits en 1962 à 135 000 lits.

Le tourisme est un important généra­teur de devises. Il exerce, de plus, un effet d'entraînement et de sti­mulant pour les autres sec­teurs économiques en particulier l'agriculture et l'industrie.

Du fait des grands besoins en eau de ce secteur, le tourisme pose, toutefois, des problèmes pour l'enviro­nnement en particulier pour le litto­ral.

3.7.1 Les plages

Le tourisme tunisien est lié à une multitude de belles plages sur les côtes. Il sera de ce fait l'un des secteurs les plus touchés par une éventuelle élévation accélérée du niveau de la mer. A cet effet, nous présentons dans ce qui suit les principales plages qui ont fait l’objet de promotion des zones touristiques côtières.

Tabarka - Bizerte: Malgré son caractère accidenté, le littoral nord accorde une place indéniable aux plages sableuses dont les plus étendues appartiennent aux baies et aux embouchures des principaux oueds.

Tabarka: A Tabarka, les aménagements portuaires ont artificiellement réalisé le rattachement de l'île au continent par un tombolo sableux. Le résultat a montré aussi que dans le secteur situé à l'Est de l'embouchure de l’oued El Kebir la plage recule. Une haute dune bordière de la plage est taillée en falaise ;

Zouara : La plage de Zouaraâ est bien alimentée en sédiments par le cours d’eau du même nom dont elle occupe l'embouchure. En dépit d’une exposition directe à la forte houle du nord-ouest et d’importants prélèvements de sable par le vent qui construit les grands champs de dunes de Zouaraa-Nefza-Ouechtata, cette plage ne montre pas de signe de démaigrissement et de recul. Tout indique au contraire un état de stabilité ;

Bizerte : A Bizerte, des travaux portuaires ont depuis la fin du XIXè siècle profondément perturbé le jeu naturel des processus côtiers. Les petites plages, dites de la Corniche, démaigrissent en partie à cause du mur de protection de la route qui longe la plage qui a accru la réflexion des vagues, donc favorisé l’enlèvement du sable.

Tunis : Pour la ville de Tunis, on distingue selon les zones touristiques les banlieues nord et sud de la ville :

____________________________________________________________________________________________________ _

IHE - Ingénierie de l’Hydraulique et de l’Environnement Page : 35

Document info
Document views327
Page views362
Page last viewedSat Dec 03 16:14:45 UTC 2016
Pages102
Paragraphs3859
Words37933

Comments