X hits on this document

Word document

ETUDE SUR LA DELIMITATION DU DOMAINE PUBLIC MARITIME - page 39 / 102

337 views

0 shares

3 downloads

0 comments

39 / 102

Etude sur la délimitation du DPM en relation avec l’élévation accélérée du niveau de la merMEAT

et Sousse. 80% de l’industrie chimique à Bizerte, Gabès, Sfax et Tunis. Les industries exportatrices sont localisées à 90% dans les gouvernorats littoraux, la plus grande partie des exportations se fait par voie maritime.

On recense sur le littoral 1257 hectares de zones industrielles réalisées ou en cours de réalisation, sur un total de 1410 hectares pour toute la Tunisie. Les principales zones industrielles sont situées à Bizerte, Tunis, Tunis sud, Sousse, Sfax, la Skhirra et Gabès.

L’espace industrialisé tunisien est, donc, en définitive, très étroit, il est littoral, et concentré à l'est sur un secteur allant de Bizerte à Gabès. Au sein des zones littorales, si Tunis reste le pôle industriel dominant, sa part relative diminue au profit du Sahel de Sousse et de Sfax.

3.8.2 Énergie électrique

La production d’hydroélectricité est sensible aux changements des régimes des débits et de la disponibilité de l’eau. Les centrales électriques, implantées sur les côtes, seront touchées par l’élévation du niveau de la mer. Les centrales électriques peuvent être divisées en 2 catégories principales

Les centrales thermoélectriques : Implantées dans leur ensemble sur la rive du littoral, au contact avec la mer, elles seront donc toutes touchées par l'EANM.

Les centrales hydroélectriques : La production d’hydroélectricité, très marginale, est quant à elle liée à l'exploitation des barrages. Elle  est donc sensible aux potentiels changements des régimes des débits et de la disponibilité de l’eau.

La Société Tunisienne de l'Electricité et du Gaz (STEG) qui est le seul producteur d’électricité en Tunisie, exploite un parc de production d’électricité d’une puissance installée de 1 680 MW  essentiellement thermique.

L’énergie électrique produite est évacuée à travers un réseau haute tension HT maillé et interconnecté avec le réseau maghrébin (Algérie, Maroc) qui est lui-même en cours d’interconnexion avec le système électrique européen. Le réseau HT tunisien a une longueur de 3 150 km et présente une bonne fiabilité.

L'essentiel du gaz fourni aux utilisateurs par la STEG est, aujourd'hui, d'origine naturelle. La STEG exploite un réseau de gazoducs de 2 700 km, et alimente environ 70 000 clients, appartenant au secteur industriel, tertiaire et résidentiel. La consommation tunisienne de gaz naturel a augmenté de plus de 150% entre 1983 et 1993. Les trois quarts de la consommation nationale de gaz naturel sont destinés à la production électrique (la nouvelle centrale de Radés B doit fonctionner à la fois au gaz naturel et au fuel lourd).

Situation du parc actuel de production de la STEG

Moyens de Production

Nombre

Puissance Totale (MW)

Centrale thermiques

4

848

Centrales turbines à gaz

9

489

Centrales hydrauliques

5

65

Centrale à Cycle combiné

1

357

Diesel

3

Total

19

1762

____________________________________________________________________________________________________ _

IHE - Ingénierie de l’Hydraulique et de l’Environnement Page : 39

Document info
Document views337
Page views372
Page last viewedSun Dec 04 09:01:03 UTC 2016
Pages102
Paragraphs3859
Words37933

Comments