X hits on this document

Word document

ETUDE SUR LA DELIMITATION DU DOMAINE PUBLIC MARITIME - page 55 / 102

339 views

0 shares

3 downloads

0 comments

55 / 102

Etude sur la délimitation du DPM en relation avec l’élévation accélérée du niveau de la merMEAT

4.4.5 Actions sur les  côtes du golfe de Hammamet et du Sahel

Les effets de l'EANM seront importants ; car une grande partie de cette côte est basse et faite de roches tendres avec une place prépondérante aux plages sableuses. Celles-ci réagiront de façon différenciée selon leur morphologie et l'occupation de la côte.

Les plages sableuses : Cette potion du littoral comporte un linéaire de plages important. Selon le cas les réactions des plages seront différentes :

o

Les plages dont la partie interne est occupée par des constructions seraient, quel que soit le scénario, condamnées à disparaître. Elles se trouvent surtout dans la partie sud de Klibia, à Menzel Tmime, à Korba, à Maamoura-Bni Khiar,à Nabeul, à Hammamet, à Sousse nord, à Monastir-Skanès, à Mahdia et entre Rjiche et Sallakta ;

o

La flèche sableuse de Cap Kaboudia est déjà fragilisée par la construction du port de pêche de Chebba et est en cours de transformation et de migration vers le continent. Ses altitudes étant très basses, souvent de quelques décimètres seulement et toujours inférieures à 1 m, elle doit être considérée comme menacée dans son existence surtout avec les différents scénarios surtout ceux de 0,50 et 0,55 m. Avec les niveaux obtenus en considérant les surcotes elle ne pourra qu'être submergée ;

o

Les autres plages migreront vers l'intérieur.

La Sebkha Sidi Khlifa : La rupture du cordon littoral entraînera cependant une invasion plus fréquente des sebkhas qui bordent les plages sableuses de la mer. Ces sebkhas étant déjà, avec le niveau marin actuel, largement envahies par les eaux marines à l'occasion de la saison des tempêtes par l'intermédiaire des passes qui affectent ici et là le cordon littoral, on peut alors penser à ce qu'elles se transforment, au moins partiellement, en lagunes avec l'EANM. En considérant les niveaux exceptionnels des surcotes on peut penser que même le cordon littoral peut être en différents points submergé, ses altitudes étant très souvent inférieures à 2 m. Les espaces qui risquent d'être annexés à la mer s'étendent sur quelque  1965 ha dans le golfe de Hammamet.

La côte de Madfoun se distingue par sa dune bordière assez bien développée et surtout protégée et fixée par une forêt relativement bien entretenue. Elle bénéficie donc d'une réserve sédimentaire qui doit lui permettre de faire face à une EANM et apporte une illustration significative de l'intérêt et des avantages des réserves naturelles et des efforts de protection des dunes littorales.

____________________________________________________________________________________________________ _

IHE - Ingénierie de l’Hydraulique et de l’Environnement Page : 55

Document info
Document views339
Page views374
Page last viewedSun Dec 04 11:16:42 UTC 2016
Pages102
Paragraphs3859
Words37933

Comments