X hits on this document

Word document

ETUDE SUR LA DELIMITATION DU DOMAINE PUBLIC MARITIME - page 60 / 102

400 views

0 shares

3 downloads

0 comments

60 / 102

Etude sur la délimitation du DPM en relation avec l’élévation accélérée du niveau de la merMEAT

4.4.9 Actions sur l'archipel des Kneiss

Cet archipel est déjà avec le niveau marin actuel soumis à une érosion marine rapide et a perdu une partie importante de sa substance au cours des temps historiques. Sa fragilité vient aussi de sa topographie très basse et du caractère subsident de son sol. Une EANM pourrait se traduire par des modifications spectaculaires.

De fait, à part quelques secteurs très limités dans l'îlot d'El Bessila, les altitudes sont très souvent inférieures à 1 m. En considérant les scénarios  0,50 et 0,55 m, une grande partie de cet archipel sera engloutie. En tenant compte des surcotes exceptionnelles, le niveau marin dépassera, pour tous les scénarios, les 2 m ; l'essentiel de l'archipel se retrouvera alors sous l'eau.

Figure 22 : Impacts de l’EANM sur les côtes des îles Kneiss

L'archipel des Kneiss et la côte voisine : en hachures serrées, les espaces qui seront submergés avec les différents scénarios ; en hachures espacées les espaces qui seront envahis par les eaux marines en considérant les surcotes.

4.4.10 Actions sur Jerba

Dans cette île une EANM aura des conséquences lourdes surtout dans les plages et les aménagements touristiques. Les marais maritimes et sebkhas seront aussi touchés.

Plages sableuses : Les plages de la côte touristique sont déjà en cours d'érosion et ont localement disparu. Dans l'impossibilité de migrer vers l'intérieur, à cause des constructions hôtelières qui occupent de façon quasi continue le front de mer, elles seront menacées de disparition même avec le scénario de 0,38 m. Un linéaire de côte long de 25 km et équipé d'hôtels risque de devenir sans plages naturelles. La menace sera d'autant plus sérieuse que les aménagements sont proches du rivage. En considérant les surcotes, le niveau de la mer dépasse avec les différents scénarios la valeur de 2m ; dans ce cas l'eau pourra s'avancer même à l'intérieur des hôtels.

Marais maritimes et Sebkha : En dehors des côtes à plages, l'avancée de la mer sera ressentie dans les marais maritimes toujours situés à des altitudes de quelques décimètres au maximum et les sebkhas littorales dont la frange externe est, déjà avec le niveau marin actuel, régulièrement envahie par les eaux marines à l'occasion des tempêtes. En tenant compte des niveaux prévus avec les surcotes, ces sebkhas évolueront vers des milieux plus fréquemment envahis par les eaux, voire du type lagunaire.

____________________________________________________________________________________________________ _

IHE - Ingénierie de l’Hydraulique et de l’Environnement Page : 60

Document info
Document views400
Page views435
Page last viewedSat Dec 10 11:28:18 UTC 2016
Pages102
Paragraphs3859
Words37933

Comments