X hits on this document

Word document

ETUDE SUR LA DELIMITATION DU DOMAINE PUBLIC MARITIME - page 74 / 102

329 views

0 shares

3 downloads

0 comments

74 / 102

Etude sur la délimitation du DPM en relation avec l’élévation accélérée du niveau de la merMEAT

5. mesures d’adaptation et de protection

5.1 Introduction

En dépit des incertitudes quant à leur réelle évaluation à l'échelle du Maghreb, les risques de remontée du niveau de la mer liés aux changements climatiques incitent, selon le principe de précaution, à des actions d'adaptation en fonction d'une vulnérabilité de la Tunisie à une incidence très probable sur sa morphologie côtière.

Comme montré ci dessus, l’EANM aura des conséquences directes et indirectes sur le littoral et aussi sur différents secteurs de l'économie dont en particulier le tourisme. Ceci obligera à des interventions et des mesures d’adaptation.

Ces mesures peuvent avoir différentes formes telles que protection des côtes, ajustement des côtes, retrait et abandon des zones menacées. Ces diverses interventions ne seront pas toujours faciles, ni même possibles parfois. D'où le tout l'intérêt à accorder à la question de l'EANM dans les prochaines décisions en matière d'aménagement des milieux côtiers.

La protection contre les risques côtiers liés à l’élévation du niveau de la mer devrait répondre à deux objectifs essentiels, qui peuvent se distinguer ou se rejoindre selon les cas considérés.

Stabilisation de la ligne de rivage: La nécessité d’une telle stabilisation (contre l’érosion ou contre la submersion marine) peut résulter d’impératifs divers et correspondre à la protection d’intérêts économiques très différents. La sécurité requise  des mesures à mettre en oeuvre et les moyens financiers disponibles peuvent être très différents selon que :

la frange littorale est constituée de zones naturelles sans intérêt écologique important, de zones agricoles riches, de zones urbanisées, de zones industrialisées, de ports etc. ,

l’arrière-pays comporte des terrains de niveau suffisamment élevé mais aussi de vastes zones basses susceptibles d’être submergées en cas de rupture des protections littorales.

Protection du haut de plage : La protection a pour objet de préserver une plage de dimensions suffisantes pour l’exercice des activités de loisir. L’importance et les caractéristiques de ces activités définissent les spécifications à imposer au dispositif de protection.

Dans chaque cas particulier, une réflexion suffisamment approfondie sur les objectifs à poursuivre est indispensable pour permettre la définition des mesures et, le cas échéant, la conception d’aménagements adaptés aux problèmes à traiter dans des conditions économiques acceptables.

Malgré les progrès de la technique, la conception d’une protection contre les différents types des risques côtiers reste un problème délicat à cause des difficultés qui selon le cas peuvent être des contraintes pour le choix ou la mise en œuvre de la solution appropriée:

Le traitement du littoral exige la prise en compte de nombreux paramètres: tracé, orientation et topographie du rivage, marée, courants de marée, houle (hauteurs, périodes, directions, cambrures, phénomènes de réfraction, diffraction, déferlement, différents

____________________________________________________________________________________________________ _

IHE - Ingénierie de l’Hydraulique et de l’Environnement Page : 74

Document info
Document views329
Page views364
Page last viewedSat Dec 03 21:54:46 UTC 2016
Pages102
Paragraphs3859
Words37933

Comments