X hits on this document

Word document

ETUDE SUR LA DELIMITATION DU DOMAINE PUBLIC MARITIME - page 75 / 102

326 views

0 shares

3 downloads

0 comments

75 / 102

Etude sur la délimitation du DPM en relation avec l’élévation accélérée du niveau de la merMEAT

courants engendrés...), vents, caractéristiques physiques et granulométriques des matériaux en cause ;

Les données sur ces paramètres sont la plupart du temps très insuffisantes, même pour des sites réputés convenablement connus ;

La compréhension des phénomènes de base n’est pas encore satisfaisante dans des domaines, qu’il s’agisse des mécanismes élémentaires de mise en mouvement, de transport et de dépôt des sédiments ou du régime d’évolution du littoral ;

Le souci de préserver l’environnement et de protéger la côte peut parfois conduire à interdire certains types d’aménagements malgré leur efficacité technique ;

Les moyens financiers qui peuvent être consacrés, tout d’abord aux études, puis aux travaux, et ultérieurement à l’entretien des aménagements, sont généralement fort limités ne permettant ni l’exécution d’études complètes, ni la mise en oeuvre d’aménagements absolument fiables, ni leur entretien.

L’élévation du niveau de la mer n’aura pas seulement comme conséquence la submersion des terrains bas mais aussi, comme nous l’avons montré au chapitre précédent, elle pourrait accentuer l’érosion marine qui elle aussi pourrait favoriser l’avancée de la mer au dépend du continent. Les mesures d’adaptation des côtes devraient donc tenir compte des effets potentiels induits à la fois de l’EANM et aussi de l’érosion marine..

Ces mesures peuvent être regroupées en quatre grandes catégories :

La prévention des risques côtiers;

L’ajustement des lignes des rivages ;

La réalisation d’ouvrages de protection marine ;

Le retrait par abandon des terres et l’acceptation d’un recul de la ligne de côte.

5.2 Prévention des risques côtiers

L’adoption de simples mesures préventives peut permettre, dans certains cas, d’assurer une protection  efficace contre les risques côtiers, sans aménagements particuliers importants. Ces mesures devraient être mises en œuvre à temps.

Différentes dispositions de prévention peuvent être mentionnées :

Mise en place d’un observatoire sur le niveau de la mer en Tunisie ;

Prise en compte de la variation séculaire du niveau marin ;

Appréciation convenable des répercussions sédimentologiques des aménagements côtiers ;

Contrôle des extractions des matériaux du littoral ;

Lutte contre la pollution et la dégradation des herbiers sous-marins ;

Protection réglementaire des dunes littorales contre les dégradations.

____________________________________________________________________________________________________ _

IHE - Ingénierie de l’Hydraulique et de l’Environnement Page : 75

Document info
Document views326
Page views361
Page last viewedSat Dec 03 16:00:26 UTC 2016
Pages102
Paragraphs3859
Words37933

Comments