X hits on this document

Word document

ETUDE SUR LA DELIMITATION DU DOMAINE PUBLIC MARITIME - page 79 / 102

380 views

0 shares

3 downloads

0 comments

79 / 102

Etude sur la délimitation du DPM en relation avec l’élévation accélérée du niveau de la merMEAT

b - Les infrastructures portuaires 

Tout aménagement portuaire a des conséquences négatives sur les tronçons de côte situés en aval des ouvrages de protection. Ils sont généralement réalisés pour satisfaire des besoins économiques de commerce, de pêche ou de loisir (port de plaisance). Le site est choisi selon des critères techniques et environnementaux, mais pour ce type d’aménagement on peut selon le cas :

Prévoir des mesures complémentaires pour éviter la dégradation des tronçons de côte situés en aval et la rupture du cordon littoral ;

Modifier légèrement la conception de l’ouvrage ;

Déplacer l’ouvrage.

Pour ce type d’ouvrage, il est recommandé d’éviter les zones les plus exposées à des risques de submersion par l’EANM et où le phénomène de dégradation du cordon littoral peut être aggravé par son implantation. Par exemple le port de Sidi Abdelhamid de Sousse, qui est projeté dans une zone déjà menacée par des problèmes d’érosion,  devrait faire l’objet d’études très poussées et approfondies sur la stabilité de toutes les côtes de Sousse sud et de la zone touristique de Skanes Monastir.

Une attention particulière devrait être accordée aux ouvrages projetés au fond du golfe d’Hammamet et sur les rives des îles de Kerkena. Il est aussi important de pousser et d’étudier les possibilités des études des ports au large.

c – Les stations touristiques

Les stations touristiques sont réalisées pour des objectifs économiques de tourisme. Leurs actions directes sur le littoral est la destruction des dunes qui assurent la stabilité des rivages. L’aménagement de ces stations touristiques est réalisé souvent selon des critères tenant compte uniquement des règlements d’urbanisme et d’aménagement urbain. Il serait donc nécessaire de prendre en considération tous les aspects relatifs à la stabilité des rivages et des stocks de sable de l’arrière plage.

Les zones les plus menacées par cette élévation de mer devraient être dépourvues de nouvelles zones touristiques pour la durabilité de la station touristique elle-même et aussi pour éviter l’accélération de la rupture du cordon littoral.

Pour les stations touristiques projetées, on peut cependant recommander :

Revoir l’emplacement de la station touristique de Selloum (710 hectares) qui est projetée dans une zone basse marécageuse menacée partiellement par l’avancée de la mer et qui risque de détruire le cordon littoral ;

Revoir la zone de Founkhal de Kerkena qui risque de devenir une île par la submersion des sebkhas environnantes ;

Revoir l’étude de la zone touristique de Ghedabna (Mahdia) qui risque non seulement la destruction des dunes mais aussi l’induction d’une érosion marine par suite à la réalisation d’une marina ;

Approfondir les études de conception de la marina de Cap Gammarth pour éviter les conséquences négatives sur les côtes des banlieues de Tunis nord ;

____________________________________________________________________________________________________ _

IHE - Ingénierie de l’Hydraulique et de l’Environnement Page : 79

Document info
Document views380
Page views415
Page last viewedFri Dec 09 05:46:40 UTC 2016
Pages102
Paragraphs3859
Words37933

Comments