X hits on this document

Word document

ETUDE SUR LA DELIMITATION DU DOMAINE PUBLIC MARITIME - page 84 / 102

360 views

0 shares

3 downloads

0 comments

84 / 102

Etude sur la délimitation du DPM en relation avec l’élévation accélérée du niveau de la merMEAT

5.3.2 Remodelage de l’estran

Ce procédé, qui s’applique essentiellement dans les mers à marée, consiste à :

Effectuer par des moyens terrestres des emprunts de sable à la laisse de basse mer où apparaît dans certaines conditions de houle un bourrelet de déferlement constitué de matériaux grossiers ;

Répartir ces matériaux sur l’estran et le haut de plage pour rétablir un profil régulier.

Cette méthode réduit la dispersion des matériaux vers le large et le pouvoir d’érosion des houles frontales et obliques. Ce procédé a été notamment appliqué dans quelques cas en Europe, où a donné pleine satisfaction pour certaines conditions.

Bien que l’application de ce procédé soit très peu probable pour la Tunisie, cette solution reste envisageable dans le futur puisqu’on parle de l’action de la variation séculaire du niveau de la mer dont la période d’appréciation est de l’ordre de quelques décades. Les zones à marée où ce procédé pourrait être envisagé sont les côtes sud du fond du golfe de Gabès.

Ce type de solution ne peut être appliqué à court terme.

5.3.3 Rechargement de la plage

Les rechargements de plage ont pour objet :

Soit de reconstituer une plage, en compensant le déséquilibre du littoral par suite d’une érosion naturelle ou due à des interventions humaines (ouvrages portuaires, emprunts de sable à l’amont ...) ;

Soit de créer une plage artificielle, destinée à une utilisation balnéaire ou à la protection de l’arrière-pays.

Appliqué seul ou en association avec des ouvrages de fixation de l’estran (épis, brise-lames...), ce procédé est très efficace et son utilisation est très souhaitable dès que des matériaux d’apport sont disponibles dans des conditions économiques acceptables.

L’établissement du projet d’une plage de protection par alimentation artificielle requiert en général les études suivantes :

détermination des caractéristiques du transport littoral sur le site du projet et la côte adjacente et du déficit de l’alimentation en matériaux de la zone concernée ;

détermination des caractéristiques moyennes du matériau existant de la plage, ou sable naturel, dans la zone de mouvement littoral actif ;

évaluation et sélection du matériau d’emprunt pour le remblaiement initial de la plage et son alimentation périodique. Y compris détermination de l’excédent de matériau d’emprunt à mettre en place sur la base de la comparaison entre le sable naturel de la plage et le matériau d’emprunt ;

détermination de la hauteur et de la largeur de la berme de la plage,

____________________________________________________________________________________________________ _

IHE - Ingénierie de l’Hydraulique et de l’Environnement Page : 84

Document info
Document views360
Page views395
Page last viewedWed Dec 07 09:02:08 UTC 2016
Pages102
Paragraphs3859
Words37933

Comments