X hits on this document

Word document

ETUDE SUR LA DELIMITATION DU DOMAINE PUBLIC MARITIME - page 89 / 102

369 views

0 shares

3 downloads

0 comments

89 / 102

Etude sur la délimitation du DPM en relation avec l’élévation accélérée du niveau de la merMEAT

Les algues artificielles, destinées à empêcher les enlèvements de matériaux sous-marins et à favoriser au contraire leur dépôt en remédiant à l’insuffisance ou à la destruction de la végétation naturelle ;

Les filets et fascinages, destinés à empêcher les mouvements de sable sur les plages et à provoquer  la formation des dunes.

Ces procédés sont intéressants dans la mesure où ils permettent la mise en œuvre de solutions légères, généralement acceptables du point de vue de l’environnement, et de coût assez modique. Par  contre, ils doivent être convenablement conçus et utilisés à bon escient. Leur résistance aux actions brutales de la mer est en tout état de cause limitée et les conditions du vieillissement des matériaux géotextiles ne sont pas encore toujours convenablement connues.

Des développements notables de telles techniques peuvent être attendus au cours des prochaines années, mais seul l’observation attentive des résultats obtenus permettra de cerner les conditions d’application et les règles d’utilisation des différents procédés proposés.

5.4 Réalisation d’ouvrages de protection

Bien que ce type d’ouvrages lourds d’adaptation exigent des dépenses parfois importantes et puisse soulever des objections au regard de certaines préoccupations, d’environnement notamment, leur réalisation ne peut assez souvent être évitée, si les mesures et procédés décrits ci-dessus s’avèrent inefficaces ou impossibles à mettre en œuvre ou n’ont pas été utilisés en temps utile.

C’est le type d’ouvrages qui ont été le plus réalisés en Tunisie durant les deux dernières décennies. Les ouvrages les plus couramment adoptés sont :

Les ouvrages longitudinaux de haut de plage ;

Les ouvrages longitudinaux de bas de plage et de petits fonds ;

Les ouvrages transversaux,

Les digues.

5.4.1 Ouvrages longitudinaux de haut de plage

Rôle : Les ouvrages longitudinaux de haut de la plage ont pour objet de s’opposer aux attaques frontales de la  houle et d’éviter des dégradations importantes de la côte. Ils sont fort répandus devant des installations urbaines, le long de routes en front de mer et plus généralement en bordure du littoral.

Différents types d’ouvrages : Trois types principaux d’ouvrages longitudinaux de défense sont couramment réalisés.

Murs de défense de rive (ou perrés ou digues de front de mer) ;

Revêtements de protection ;

Cordons d’enrochements.

Fonctionnement des  ouvrages : Ces ouvrages doivent impérativement briser l’énergie de la houle sans la réfléchir, sous peine d’aggraver l’érosion du rivage au lieu de le protéger. En effet, la réflexion provoquerait une augmentation des vitesses orbitales de la houle sur

____________________________________________________________________________________________________ _

IHE - Ingénierie de l’Hydraulique et de l’Environnement Page : 89

Document info
Document views369
Page views404
Page last viewedWed Dec 07 23:05:36 UTC 2016
Pages102
Paragraphs3859
Words37933

Comments