X hits on this document

132 views

0 shares

0 downloads

0 comments

14 / 36

Portrait

une rencontre avec jean zermatten, directeur de l’institut des droits de l’enfant, et pas- sionné de cuisine !

Actuel directeur de l’Institut des Droits de l’Enfant à Sion et Vice-pré- sident du Comité des Droits de l’Enfant à l’ONU, cet ancien juge des mineurs est aussi un passionné de gastronomie !

C’est Jean-Claude Gonnet, prési- dent directeur général du groupe LVH, plus connu sous les enseignes de proximité «Pam», «Proxi» et «Tref- fpunkt», qui a souhaité nous faire rencontrer l’un de ces plus chers amis. Nous avons suivi les deux hommes qui se sont promenés dans la commune viticole et vinicole de Savièse parmi les jardins potagers et les nombreux cerisiers jusqu’au ma- gasin «Proxi» du petit village cossu d’Ormône. Jean a l’habitude d’y faire ses courses : «Il y a un grand choix par rapport à la superficie du magasin et je trouve toujours ce que je recherche, y compris des produits frais de qualité !» nous confie-t-il.

dagascar sautées à l’ail, additionné du goût raffiné de la chair de crabe» accompagné d’un vin blanc sec du pays ! Un choix tout naturel pour cet adorateur des produits de la mer ! Sans oublier quelques fromages, ce qui manque le plus à Jean lorsqu’il est en déplacement à l’étranger… «J’aime beaucoup faire à manger pour mes amis ; avec ma femme, on se répartit les tâches et les plats !» nous révèle-t-il. Avant de faire reve- nir les crevettes dans l’ail, les fidèles alliés dégustent la marinade, com- posée de l’huile d’olive «Bien Vu», et du vinaigre balsamique «Leader Price», des gammes de produits de qualité au meilleur prix, disponibles uniquement dans les magasins de proximité du groupe. Puis ils trin- queront à la santé des enfants, tous deux très sensibles à cette problé- matique !

Jean Zermatten dans sa maison en compagnie de Jean -Claude Gonnet

Les commerces de nos villages sont importants car ils sont un lieu de rencontre convivial remplaçant ainsi les cafés qui disparaissent les uns après les autres ! «Les magasins de proximité sont très utiles !» Une certitude pour Jean Zermatten, qui est bel et bien un homme de convic- tion.

De l’approvisionnement des den- rées nécessaires jusqu’à leur pré- paration aux fourneaux, Jean, loin des tribunaux, s’est transformé en Chef cuisinier pour notre plus grand plaisir. Au menu, une entrée de sai- son «marinade de crevettes de Ma-

La conversation prendra ensuite inévitablement le pas sur le travail réalisé par Jean Zermatten pour et auprès des enfants. Il a toujours al- lié la connaissance directe et quo- tidienne du terrain à la réflexion approfondie sur les questions juridi- ques, politiques et sociales concer- nant les enfants, dans sa perspective mondiale. À côté de ses nombreu- ses contributions scientifiques, il a publié quelques ouvrages dont le dernier s’intitule « Le droit de l’en- fant de participer. » L’ambition de ce livre est de rendre les principes internationaux compréhensibles et utilisables facilement auprès des professionnels pour éviter l’utilisa- tion des enfants dans les procédures pénales.

Il existe en effet aujourd’hui une si- tuation nouvelle dans la convention des droits de l’enfant, qui est de leur

donner la parole en les faisant parti- ciper à toutes les décisions qui sont prises à leur égard ! La jurispruden- ce fédérale du Tribunal détermine qu’un enfant peut être entendu à partir de 6 ans, mais la grande pro- blématique vient du rapport entre les adultes et les enfants où l’enfant lui-même n’est pas toujours respec- té. «Cela arrive aux procédures pé- nales, dans les cas de divorces préci- sément où l’enfant est bien souvent chargé de missions de manipulation ! Il est important de comprendre que le droit de participation de l’enfant doit être un droit raisonnable et pra- ticable !» déclarent à l’unisson Jean Zermatten, mais aussi Jean-Claude Gonnet, pour qui la situation est in- tolérable !

«C’est dans l’idée d’éviter l’utilisa- tion des enfants dans les procédu- res que nous avons mis en place une formation spécialisée pilote, qui s’appelle les paroles de l’enfant en justice, destinée principalement aux magistrats et aux avocats, afin qu’ils puissent comprendre que certaines pratiques dans les procédures sont préjudiciables aux enfants, mais aussi aux parents…» poursuit Jean Zermatten. La formation, directe- ment liée aussi à la question de l’aide humanitaire, joue un rôle im- portant pour que les professionnels, mais aussi les bénévoles, soient cor- rectement formés aux valeurs léga- les : «ce qui peut être fait, et ce qui doit être fait !»

Avec Jean-Claude Gonnet, ils se remémorent les actions d’aide et de soutien que Jean a apporté, en collaboration avec l’Institut des Droits de l’enfant. Parmi elles, citons le programme d’entraide à 2 1 M a d a g a s c a r , r é a l i s é p a r l a F o n d a t i o n

Document info
Document views132
Page views132
Page last viewedSun Jan 22 22:36:08 UTC 2017
Pages36
Paragraphs804
Words16136

Comments