X hits on this document

94 views

0 shares

0 downloads

0 comments

20 / 36

Économie

L’argent de poche donné à nos enfants

A quel âge convient-il de faire prendre conscience à nos enfants, et jusqu’à leur adolescence, de la valeur de l’argent ? Une question importante car l’argent de poche attribué n’est autre que l’un des aspects du compor- tement des parents vis-à-vis de leur progéniture.

On apprend qu’en Suisse, dès l’âge de 10 ans, la moitié des enfants se voient attribuer une petite somme de CHF 15 à 20.- par mois. Somme qui va en augmentant de telle façon qu’à 15 ans, 80% des jeunes ont déjà un petit pécule entre CHF 30.- et 50.-.

Le plus important est de connaître le comportement de son enfant vis- à-vis des biens matériels, car son rapport à l’argent sera directement dépensé en fonction de cela. Pour ses vêtements, sera-t-il soigneux ou je-m’en-foutiste ?

Exigera-t-il des marques ou se contentera-t-il de ce que ses parents lui choisiront ? Sera-t-il gaspilleur en nourriture, boissons et friandises ? Aura-t-il en général un tempérament économe ou plutôt dispendieux ? Voilà en quoi le montant quantitatif de l’argent de poche pourra aider les jeunes à être sensibilisés aux dures réalités de la vie. Ils sauront ainsi maîtriser seuls un certain nombre de dépenses.

N’oubliez pas qu’il vous appartient de fixer les règles ! La fréquence et le montant doivent être définis et non négociables. La somme pourra être augmentée à une période définie (chaque année par exemple). Il faut savoir donner assez à votre enfant, mais pas trop, pour ne pas le priver, ni le gâter. Et, tout comme l’auto- rité, il appartient à chaque parent de trouver un juste milieu. L’adolescent apprendra ainsi rapidement à calcu- ler son budget. Expliquez-lui qu’il peut choisir ses dépenses mais qu’il serait prudent de faire des économies en prévision d’une dépense exceptionnelle car il n’aura pas droit à une avance ! Soyez vigilant car il ne faut pas lui laisser faire des achats dangereux comme l’alcool, le tabac, ou les dro- gues…Sachez résister à la tentation d’intervenir lorsque vous aurez l’im- pression qu’un achat a été stupide ou superflu !

Si vous leur donnez de l’argent de poche, c’est pour que votre enfant puisse faire ses propres expérien- ces. Ce système est un bon moyen de faire l’éducation de son enfant. Attention toutefois à ne pas rému-

nérer

ses

bonnes

notes

car

bien

travailler à l’école ne doit pas payé ! Les enfants y préparent

être leur

avenir,

travaillent

pour

eux-mêmes,

et

non

pour

faire

plaisir

à

leurs

pa-

rents,

ou

gagner

une

éventuelle

ré-

compense. Ne rémunérez pas non plus les tâches ménagères comme faire la vaisselle ou descendre les poubelles, il est normal que votre enfant participe au bon ordre de la maison. Vous pouvez, en revanche, lui donner un peu d’argent pour une tâche particulière à réaliser comme peindre une porte ou tailler une haie du jardin…Dès leur maturité, les jobs d’été prennent bien souvent le relais de l’argent de poche, alors que les adolescents deviennent plus autonomes.

Enfin, ne soyez pas inquiet si votre enfant refuse de l’argent de poche ou ne l’utilise pas. Cela est sans doute lié au manque de maturité et à l’inquiétude de grandir. N’insistez pas trop mais expliquez-lui concrè- tement, à l’aide d’exemples, l’utilité qu’il en aura, et proposez-lui de pas- ser dans le «camp des grands»…Une petite somme suffira sûrement à lui faire plaisir !

son engouement pour le téléphone portable

La téléphonie mobile est un poste important qui ira encore grandissant dans le budget des ados. Un sondage récent de la TSR (Télévision Suisse Romande) a interrogé 12 classes du cycle d’orientation, soit 218 élèves qui avaient tous en moyenne entre 13 et 15 ans, l’âge du public cible

Document info
Document views94
Page views94
Page last viewedTue Dec 06 12:45:45 UTC 2016
Pages36
Paragraphs804
Words16136

Comments