X hits on this document

Word document

WikiLeaks – La Tel Aviv Connection - page 1 / 5

10 views

0 shares

0 downloads

0 comments

1 / 5

WikiLeaks – La Tel Aviv Connection

par Jeff Gates

on Criminalstate.com, 30 novembre 2010

http://criminalstate.com/2010/11/wikileaks-the-tel-aviv-connection/

traduit de l’anglais par Marcel Charbonnier

Que va faire Tel-Aviv, maintenant que tout le monde sait que ce sont les Israéliens et les pro-israéliens qui ont « mis au point » les rapports de renseignement qui ont incité les Etats-Unis à faire la guerre à l’Irak ?

Tu me trompes une fois : honte à toi ! Tu me trompes deux fois : honte à moi ! Embrouille-moi constamment durant soixante ans, et tu peux oublier notre relation, la crédibilité d’Israël en tant qu’Etat nation légitime est cuite.

Tel-Aviv le sait fort bien. Mais que peut faire l’Etat sioniste. Réponse : Wikileaks.

Pourquoi maintenant ? Erreur de trajectoire. Dirige le projo sur Washington, ça permettra de l’éloigner de Tel-Aviv. C’est du psy-op de grand papa de bon aloi. Et défie la crédibilité des Etats-Unis. Voilà, c’est ça, Wikileaks !

Tout investigateur crédible commencerait par poser la question : à qui cela profite-t-il ? Ensuite, il examinerait les moyens, les mobiles et l’opportunité, à quoi s’ajouterait la présence d’un service de renseignement digne d’un Etat nation stable à l’intérieur même des Etats-Unis.

A part Israël, qui d’autre pourrait être un candidat crédible ? Avez-vous remarqué la rapidité avec laquelle le rôle d’Israël dans le processus de paix a disparu des infos ? Maintenant, il n’est question que de l’Iran, encore de l’Iran et toujours de l’Iran. Au profit de qui ?

Tel-Aviv sait que les renseignements bidon sur l’Irak conduisent à ceux qui sont experts dans l’art de lancer des guerres « par la tromperie » (pour reprendre le leitmotiv du Mossad). Wikileaks s’illustre par défaut, par l’absence de toute info susceptible de porter atteinte aux objectifs israéliens.

Mais Tel-Aviv n’en encourt pas moins un danger sans précédent : la transparence. Les Américains savent (désormais) qu’ils se sont fait avoir. Et Israël redoute, à bon escient, que les Américains ne prennent bientôt conscience de qui les a eus.

Un soutien tiède ne suffira pas

Document info
Document views10
Page views10
Page last viewedFri Dec 02 22:53:03 UTC 2016
Pages5
Paragraphs62
Words1925

Comments