X hits on this document

Word document

Inventaire du 21e siècle - page 106 / 134

337 views

0 shares

0 downloads

0 comments

106 / 134

Robert Fossaert, Inventaire du 21e siècle. Tome 2 (2005).106

Dossier 5 (août-octobre 2005)

Le siècle du chaos ou de la dissuasion ?

Retour à la table des matières

Dans le système mondial qui se met en place depuis le début des années 1990, les guerres se transforment une nouvelle fois. Au 19è siècle, elles furent nationalitaires et impérialistes. En Europe, leurs enjeux territoriaux, si manifestes durant les conflits dynastiques des siècles précédents furent bientôt enveloppés dans les revendications nationalitaires des peuples qui aspiraient à "disposer d'eux-mêmes" ou qui étaient emportés par l'élan patriotique qu'inspirait "leur" État lorsqu'il convertissait sa population en une "nation moderne". En Afrique et en Asie, les enjeux territoriaux continuèrent de se présenter crûment, car les puissances européennes arrondissaient leurs empires respectifs sans se soucier des dispositions des peuples locaux. Après 1860, la guerre devint en outre industrielle du fait des armements dont elle faisait usage. Comme Engels le souligna, la Guerre de Sécession des États-Unis - cette nouvelle Europe en pleine expansion - ouvrit l'ère des guerres longues et des massacres industrialisés. Au début du 20e siècle, quand les puissances impérialistes s'affrontèrent en un conflit généralisé, leurs peuples souffrirent d'autant plus que le mariage des instruments industriels et des sentiments patriotiques ensauvagea et allongea ce conflit.. Les poussées révolutionnaires et contre-révolutionnaires qui le suivirent prolongèrent la violence ainsi accrue. Une génération plus tard, le Japon envahisseur de la Chine, l'URSS foyer révolutionnaire, les États-Unis aux intérêts désormais mondiaux et les puissances européennes - qui tentaient une nouvelle fois de se hiérarchiser - s'entremêlèrent en une Seconde Guerre Mondiale qui étendit les massacres jusqu'à maintes régions distantes des batailles. Encore territoriale, pleinement industrielle, puissamment nationalitaire, la guerre se chargea par surcroît d'une dimension génocidaire dont l'Allemagne nazifiée fut le principal champion. La dernière novation majeure qui précéda l'émergence du système mondial actuel fut la vague des décolonisations qui déferla de l'Indonésie (1947) à l'Angola (1974), vague qui, par certains traits tout au moins, se prolongea ultérieurement dans l'espace russe et dans les Balkans. En Afrique plus qu'ailleurs, des peuples qui recommençaient

Document info
Document views337
Page views337
Page last viewedSat Dec 10 03:44:48 UTC 2016
Pages134
Paragraphs1453
Words56761

Comments