X hits on this document

Word document

Inventaire du 21e siècle - page 108 / 134

325 views

0 shares

0 downloads

0 comments

108 / 134

Robert Fossaert, Inventaire du 21e siècle. Tome 2 (2005).108

local n'en sort pas renforcé. Le Liberia, la Sierra Leone, la Somalie, le Kossovo et même la Bosnie ont connu une telle expérience, mais l'Afghanistan est sans doute l'exemple le plus typique. Le soutien persévérant apporté aux guérillas qui harcelèrent les envahisseurs soviétiques jusqu'en 1988, puis le faible régime qui s'installa ensuite firent de l'Afghanistan le camp d'entraînement des djihadistes de diverses provenances qui se transportèrent ensuite en Algérie, en Bosnie, au Yémen, etc., mais aussi la matrice des taliban qui prirent finalement le pouvoir à Kaboul, et même le grand marché des armes d'occasion 99. En 2001, les attentats de septembre apprirent aux États-Unis que les richesses extournées de "leur" Arabie saoudite et les djihadistes formés dans "leur" Afghanistan pouvaient se marier dans la nébuleuse dite Al Quaïda pour leur infliger de rudes dégâts humains, matériels et symboliques. L'Afghanistan fur alors conquis derechef, mais l'appui européen ne suffit pas à pacifier ce pays, ni à y faire pousser un État apte à ce minimum de stabilité politique qu'est "le monopole de la violence légitime". Les taliban ressurgissent et les chefs de guerre sont aujourd'hui présents dans certains ministères et beaucoup de provinces, notamment celles où la production du pavot bat des records mondiaux. Or ce chaos afghan - qui ne sera pas résorbé de sitôt - n'est qu'un prototype.

L'Irak où les États-Unis se sont embourbés depuis 2003 souffre d'un chaos plus complexe, car ce pays riche de clivages ethniques et religieux n'en était pas moins doté d'un État puissant qui a été méthodiquement démoli; un pays dont l'armée (encouragée par les États-Unis, la France et bien d'autres) a pu s'attaquer longuement à l'Iran (1980 -88) avant de se hasarder dans une conquête du Koweït (1990) dont elle fut chassée par l'énorme coalition assemblée par les États-Unis en 1991 ; un pays affaibli certes, mais encore riche de pétrole et toujours encadré par un parti nationaliste puissant, lorsque les États-Unis choisirent, dix ans plus tard, de l'envahir pour venger les affronts de septembre 2001. La guerre éclair de 2003 leur a permis de vaincre une armée usée - et en partie stipendiée. En 2005, malgré l'émancipation de la minorité kurde et le ralliement douteux de la majorité chiite, ce pays qui se cherche une constitution, après des élections à demi vraisemblables, reste plongé dans une guerre insurrectionnelle d'issue incertaine (août 2005). L'Irak ne deviendra pas l'allié reconnaissant des États-Unis. Il ne formera pas, avec Israël et l'Arabie saoudite, la triple alliance que Washington voudrait prendre comme base d'un Moyen-Orient raffermi, garantissant pour quelques décennies l'approvisionnement pétrolier de son tuteur. Il est devenu une nouvelle source de troubles dans un Proche et Moyen-Orient dont l'avenir s'annonce épouvantable. Ceux qui, aux États-Unis, rêvent encore de s'attaquer à l'Iran, cet autre maillon de "l'axe du mal" devront déchanter. Peut-être même auront-ils à souffrir d'une explosion de l'Arabie — où déjà le carcan des émirs royaux, le cancer wahhabite et la police des mœurs et des rues anémient un État amolli par sa richesse rentière fort mal utilisée. Une telle explosion galvaniserait un nationalisme panarabe de plus mauvais aloi que celui dont Nasser fût un temps le prophète. Tant il est vrai

99 Telles les missiles sol-air Stinger que les Américains rachetèrent à bon prix, sans empêcher toutefois que certains d'entre eux servent à abattre leurs propres hélicoptères en divers points du monde.

Document info
Document views325
Page views325
Page last viewedFri Dec 09 09:53:18 UTC 2016
Pages134
Paragraphs1453
Words56761

Comments