X hits on this document

Word document

Inventaire du 21e siècle - page 128 / 134

350 views

0 shares

0 downloads

0 comments

128 / 134

Robert Fossaert, Inventaire du 21e siècle. Tome 2 (2005).128

car ces deux pays seront durablement taraudés par l'embryon de Kurdistan autonome ou indépendant qui prend tournure en Irak. Sur le flanc occidental de l'Irak, le désert n'est pas une barrière suffisante pour que les éventuels troubles de Syrie, de Jordanie et même du Liban puissent être ignorés dans cette zone qui est devenue une passoire à djihadistes. Néanmoins, c'est de l'est que pourraient provenir les principales novations, même s'il est difficile d'anticiper leur séquence et leur ampleur. L'Irak en longue convalescence aura pour partenaire potentiel un Iran auquel il livra de 1980 à 1988 une guerre féroce, mais qui est désormais menacé par une intervention américaine (sans doute improbable pour les toutes prochaines années) et peut-être agité par un regain de sa révolution khomeyniste 122 qui pourrait conduire à une redistribution de la rente pétrolière et, corrélativement, à une nouvelle stratégie pétrolière nationale. Une telle évolution, jointe à l'éventuel rapprochement des clergés chiites pourrait conduire à une coopération irako-iranienne qui modifierait le rapport des forces dans la région, surtout si l'Iran menait à bien son évident projet d'armement nucléaire. Mais ces mêmes évolutions pourraient, à divers moments, susciter un regain d'interventionnisme américain ou -

Tandis que ces évolutions complexes se noueront durant une ou deux décennies, la situation de l'Arabie saoudite - et, par ricochets, celle des émirats du Golfe qui lui seront plutôt fidèles et celle des pays du sud (Oman et surtout Yémen)

Sans essayer de supputer l'influence qu'exerceront régionalement les compagnies et les pays avides de gaz et de pétrole, tant qu'il en restera - et en prêtant une attention particulière aux nouveaux venus asiatiques sur ce marché - on doit néanmoins s'attendre à ce que les tensions qui se manifesteront dans l'autre grande zone de crise, en Asie orientale, interfèrent avec celles du Proche et Moyen-Orient, ne serait-ce qu'en raison de la maturation du binôme Chine- États-Unis et des redistributions d'alliances qui en résulteront en Asie et dans le monde entier. Comme les stratégies politico-militaires qui se dessinent d'ores et déjà en Asie du nord-est ont été examinées plus haut, il suffit, ici, d'observer que l'Inde et l'Indonésie seront de surcroît les puissances majeures pouvant éventuellement compliquer le jeu respectif du Japon et de la Chine, tandis que les Philippines qui sont en passe de redevenir une importante base américaine et l'Australie qui se comporte généralement en allié fidèle des États-Unis - ou en relais fidèle des intentions britanniques à leur égard - serviront probablement de points d'appui aux efforts américains pour cantonner ou modérer l'influence chinoise, cependant que toute la chaîne des "petits" pays continentaux, au flanc sud de l'Asie, du Vietnam à la Birmanie seront nécessairement concernés par les pressions contradictoires que la Chine et les États-Unis seront enclins à leur faire subir, encore que l'Inde puisse servir de modérateur à cet égard et gagner du même coup un regain d'influence en Asie du sud-est.

122 Présentée de façon simpliste comme une victoire des "ultra-conservateurs", l'élection présidentielle de 2005 pourrait entraîner un net recul de la fraction cléricalo-khomeyniste de la bourgeoisie iranienne nourrie de rente pétrolière.

Document info
Document views350
Page views350
Page last viewedSat Dec 10 19:18:46 UTC 2016
Pages134
Paragraphs1453
Words56761

Comments