X hits on this document

Word document

Inventaire du 21e siècle - page 132 / 134

268 views

0 shares

0 downloads

0 comments

132 / 134

Robert Fossaert, Inventaire du 21e siècle. Tome 2 (2005).132

correctement traités. J'insiste uniquement sur le point le plus délicat: on ne sait pas encore si les déchets à haute et longue radioactivité peuvent être dissociés par des techniques réduisant leur volume ou leur "durée de vie" radioactive ou s'ils doivent être scellés dans des réceptacles étanches, eux-mêmes ensevelis dans des sites judicieusement choisis. Chacun des mots de la phrase précédente fait l'objet de difficiles débats. S'ils ne peuvent être tranchés dans un délai raisonnable, le seul choix pertinent sera d'arrêter toute production nucléaire nouvelle et d'enfouir les détritus non nettoyables qui resteront dans un site ultime entouré de précautions et de "blindages" périodiquement renforcés. Mais toute la question, en ce début de 21e siècle en marche vers l'horizon précité, est d'arbitrer entre la nécessaire utilisation, peut-être temporaire, d'un regain de production nucléaire d'énergie électrique pour remplacer la production de cette même énergie par l'utilisation de combustibles fossiles (charbons et hydrocarbures) et l'arrêt précautionneux de cette utilisation. La réponse que les Verts allemands ont donnée à cette question ("on arrête" après 2025) est meilleure que la réponse suédoise ("on arrête" et on démonte dès à présent), mais n'est pas la bonne. Elle ne prend pas suffisamment en considération les besoins des (presque) neuf milliards de non-suédois qui peupleront la planète dans moins de 50 ans. Il est urgent que la réflexion de tous les écologistes reprenne sur ce sujet, qu'elle conduise à l'arrêt des gamineries de boy-scouts, telles l'assaut des trains de combustibles nucléaires; qu'elle marginalise les métaphysiciens de l'anti-nucléaire (c'est-à-dire les partisans du "tout, mais pas ça!") car ce sont, de fait, des pollueurs d'atmosphère par sur-utilisation des combustibles générateurs de CO 2; qu'elle contribue enfin au choix de stratégies pertinentes pour accélérer la croissance économique et pour aider à réduire les risques de guerre, tant par cette croissance que par renforcement des dissuasions réciproques entre puissances. 127

Troisième exemple. Pour qui voudrait concrétiser ces réflexions, un examen général de l'Afrique subsaharienne serait à entreprendre, en recherchant tout particulièrement ce que les écologistes pourraient aujourd'hui proposer pour démentir, enfin, le pronostic lucide de René Dumont. Dans cet immense territoire, aux populations longtemps clairsemées, que la traite a écrémées, puis qu'un recul de la mortalité joint à un regain de natalité font, aujourd'hui, exploser, la colonisation n'a transplanté qu'une faible partie des "bienfaits de la civilisation" européenne. Un demi-siècle après l'achèvement des décolonisations, les progrès accomplis par des États devenus indépendants mais mal découpés, mal assis et presque tous fort mal gérés ont été faibles.. On dispute beaucoup des responsabilités respectives des ex-colonisateurs et des élites locales trop souvent enfermées dans une sociabilité tribale plus qu'ethnique et dans une pensée plus traditionnelle que modernisatrice. Le rôle souvent néfaste des compagnies pétrolières et des sociétés commerciales soutenues par les ex-colonisateurs et des coopérants peu formateurs de leurs remplaçants a été souligné à juste titre. La dilapidation des aides publiques de toutes origines et des rentes servies par les compagnies étrangères exploitant le sol et le sous-sol a été soulignée plus encore, à

127 Ce point a été argumenté ci-avant.

Document info
Document views268
Page views268
Page last viewedSun Dec 04 17:48:03 UTC 2016
Pages134
Paragraphs1453
Words56761

Comments