X hits on this document

Word document

Inventaire du 21e siècle - page 17 / 134

279 views

0 shares

0 downloads

0 comments

17 / 134

Robert Fossaert, Inventaire du 21e siècle. Tome 2 (2005).17

Le contraste est grand avec la région précédente, car l'Afrique noire sera inondée d'un peuplement supplémentaire avant d'atteindre d'ici cent à cent cinquante ans la zone stabilisée. À vrai dire, l'Afrique noire n'est pas encore, à proprement parler une région particulière du système mondial, car aucune logique propre n'informe cet ensemble disparate. Dans ce vaste ensemble, les traces des empires coloniaux restent bien visibles, d'autant que les conflits se nichent volontiers sur leurs confins (Grands Lacs, Angola et Congo, Liberia, etc.). Rares sont les zones particulières ou un semblant d'ordre régional commence à se structurer, autour de l'Union sud-africaine, assurément, du Nigeria peut-être et de l'Éthiopie ou du Soudan (sait-on jamais?).

Dans ce continent où les États substantiels sont encore rares, l'explosion démographique demeure la plus ravageuse. Presque partout le nombre des habitants croît beaucoup plus vite que l'effectif des enseignants et des médecins, comme des juges et des armées, d'autant que ces dernières, rarement bien réglées, se distinguent parfois mal des bandes de grand chemin et des adeptes de la razzia. Les famines causées par les guerres et parfois par les aléas climatiques des régions sahéliennes produisent des masses de réfugiés, compensées par des aides massives et point trop tardives, qui enrayent également les épidémies. Mais les concours essentiels qui hâteraient le bâti d'États pertinents demeurent tout à fait exceptionnels. Si bien que l'Afrique noire, faiblement coalescente et exposée à des crises d'anomie, a pu enregistrer déjà de nets reculs de la mortalité, mais tarde à maîtriser une natalité entretenue par des traditions que plusieurs églises rivales consolident trop souvent.

En 1950, le Nigeria entra dans la liste des vingt États les plus peuplés. En 2000, il y fut rejoint par l'Éthiopie, puis, en 2050, il le sera par le Congo et l'Ouganda. En 2100, le Niger a des chances de s'adjoindre à cette liste dont les prévisions démographiques à très long terme annoncent la pérennité. Mais elles ne prévoient évidemment rien quant à la maturation d'États et de sociétés civiles aptes à contenir et à desservir des populations dont les plus courtes avoisineraient les 100 millions.

Document info
Document views279
Page views279
Page last viewedMon Dec 05 21:07:25 UTC 2016
Pages134
Paragraphs1453
Words56761

Comments