X hits on this document

Word document

Inventaire du 21e siècle - page 18 / 134

269 views

0 shares

0 downloads

0 comments

18 / 134

Robert Fossaert, Inventaire du 21e siècle. Tome 2 (2005).18

Russie

2004

2025

2050

En % de la population mondiale

4 %

4 %

3 %

Population (en millions)

280

288

277

vers Europe **

22 %

18 %

15 %

Caucase**

6 %

6 %

5,5 %

Asie centrale **

21 %

25 %

29,5 %

solde Russie **

51 %

50 %

51 %

Les lignes marquées (**) sont explicitées au texte

La région ici dénommée Russie correspond à l'ancienne URSS, allégée des trois États baltes. En fait, cette région est peu cohérente et plusieurs de ses parties semblent promises à des avenirs distincts dont je ne puis préjuger, tant ils dépendront d'une refonte générale du système mondial dont les tensions ici visées ne seront pas les seuls facteurs, ni peut-être les plus décisifs. Néanmoins, pour rendre ces tensions visibles, il faut souligner dès à présent leur ampleur démographique, en distinguant les quatre zones marquées (**) dans le tableau suivant. Le "Caucase" rassemble en fait les trois républiques transcaucasiennes dont l'indépendance - sinon la cohérence - s'est affirmée depuis 1991. L'expression "vers l'Europe" est appliquée aux trois États de la façade occidentale de l'ex-URSS où s'est manifestée, de façon plus récente, la tentation de rejoindre l'OTAN et l'Union Européenne; il s'agît, comme déjà noté, de la Biélorussie (ou Belarus), de l'Ukraine et de la Moldavie. L'Asie centrale, enfin, désigne les cinq républiques, naguère "soviétiques" qui bordent la Caspienne et la frontière afghane, à savoir: le Kazakhstan et le Kirghizstan, l'Ouzbékistan, le Turkménistan et le Tadjikistan. Privée de ces trois catégories, la Russie (ex-URSS) ici visée perdrait la moitié de son poids démographique.

De nombreuses causes, diversement entrecroisées, expliquent les mouvements contrastés des quatre zones ainsi distinguées. Toutes ont été touchées, à des degrés divers par les famines, déportations et massacres de l'ère stalinienne, comme par les pertes dues à la seconde guerre mondiale, si bien que leurs pyramides démographiques ont été échancrées de diverses façons et à divers moments, non sans répercussions sur les générations ultérieures. A quoi l'Asie centrale a adjoint une très forte croissance, due au recul de mortalité que les soins sanitaires ont permis dans les périodes calmes et au retard du recul de la natalité, les traditions l'ayant souvent emporté sur les lois, ici comme en maintes autres régions d'Asie. Enfin, cette zone asiatique n'a pas échappé aux reflux vers la Russie proprement dite qui ont pris de l'ampleur après 1991, quoique de façon inégale selon les

Document info
Document views269
Page views269
Page last viewedSun Dec 04 19:29:55 UTC 2016
Pages134
Paragraphs1453
Words56761

Comments