X hits on this document

Word document

Inventaire du 21e siècle - page 25 / 134

363 views

0 shares

0 downloads

0 comments

25 / 134

Robert Fossaert, Inventaire du 21e siècle. Tome 2 (2005).25

Principaux producteurs (en % du total mondial)

28,5 %

10,7 %

13,7 %

chacun 10%

8 %

5 %

4,1 %

environ 10 %

De son côté, le gaz naturel a fourni 24 % de l'énergie primaire.  4 Présentement, il provient principalement de Russie et des États-Unis, suivis d'assez loin par diverses autres sources (telles la mer du Nord anglo-norvégienne, l'Algérie et surtout le golfe Persique, etc.). Les réserves connues sont principalement en Russie (près de 27 %) et dans le golfe Persique (plus de 40 %). L'utilisation du gaz se situe en premier lieu chez ses deux gros producteurs. Toutefois, sa commodité pour de multiples emplois a suscité l'installation des vastes réseaux européens de gazoducs (depuis la mer du Nord, l'Algérie ou la Russie). D'autres utilisateurs, en Asie notamment, souvent encore réduits à l'usage de navires, ne tarderont pas à investir dans des gazoducs, comme dans des oléoducs.

Les pétroles "non-conventionnels" fabriqués à partir des anthracites et bitumes, sont d'un prix longtemps jugé prohibitif. Mais leur exploitation a commencé, notamment dans la province de l'Alberta au Canada. Cet exemple s'étendra à mesure que les prix finals permettront d'absorber leurs coûts.

Entre 1990 et 2003, la durée de vie du pétrole conventionnel, mesurée par le rapport entre les réserves prouvées et l'extraction totale de la dernière année considérée, est tombée d'environ 42 - 43 ans à 40 - 41 années. Autrement dit, les découvertes nouvelles 5, les progrès des méthodes d'extraction et les gains d'intensité énergétique 6 dans les différentes utilisations se sont conjugués pour ralentir l'épuisement des réserves. L'usure des réserves de charbon semble avoir été du même ordre, si bien qu'ici, l'évolution dépendra principalement de l'affinement des capacités de transformation des anthracites et bitumes en pétrole

4 Le gaz, le pétrole et d'autres ressources, fossiles ou non (telles le bois, le charbon, l'eau, le vent, le nucléaire, etc.) fournissent une énergie primaire souvent transformée en énergies dérivées, adaptées à divers besoins, telles l'électricité, la vapeur , etc.

5 À attendre principalement de l'exploration des fonds marins techniquement accessibles dont une large partie (les 2/3 peut-être) serait encore inconnue.

6 Cette intensité s'améliore quand le volume du pétrole ou des autres formes d'énergie consommées pour une utilisation donnée, croît moins vite que ladite utilisation.

Document info
Document views363
Page views363
Page last viewedSun Dec 11 08:34:21 UTC 2016
Pages134
Paragraphs1453
Words56761

Comments