X hits on this document

Word document

Inventaire du 21e siècle - page 42 / 134

354 views

0 shares

0 downloads

0 comments

42 / 134

Robert Fossaert, Inventaire du 21e siècle. Tome 2 (2005).42

richesse nouvelle produite chaque année, d'une part en 1995 et d'autre part en 2030, terme provisoire de mon exploration. Ce total est souvent dénommé PIB mondial - ce qui ne va pas sans quelque ironie, s'agissant d'un produit intérieur - mais je me plie à cet usage, pour clarifier l'idée de richesse évoquée ici. Malgré quelques tentatives parfois intéressantes, les comptabilités nationales n'ont jamais réussi jusqu'à présent à évaluer de façon convaincante le capital fixe accumulé dans chaque société sous les formes infiniment diverses des villes et des campagnes (rendues accessibles et exploitables), des industries et des mines, des équipements publics et privés, etc. à l'infini, sans compter le capital thésaurisé sous forme de monnaies et de placements financiers. Or l'adjonction annuelle à ce capital fixe partage avec la consommation la totalité du PIB et se dénomme alors investissement. Cette distinction donne tout son sens à la notion "d'années perdues", puisqu'aussi bien les catastrophes naturelles, les crises économiques et les ravages guerriers réduisent souvent l'élan de la production nouvelle et détruisent d'énormes pans du capital fixe installé, gênant d'autant le rythme de la production ultérieure. Le ralentissement arbitrairement appliqué à la période 2015-2030 pourrait être plus hâtif ou d'une ampleur plus grande ou même, par hypothèse irénique, n'être pas, mais s'il est possible de l'exprimer par une hypothèse non datée précisément, alors qu'il est impossible de désigner a priori les régions du monde qui seraient touchées. On retrouvera ce point, en discutant région par région, de l'avenir de l'économie, lequel prendra tout son relief sur la toile de fond que voici en pourcentage du PIB mondial.

1995

2030

Amérique du nord

22,5%

15,7%

Amérique latine

8,4%

7,4%

Europe

24,3%

17,0%

Maghreb

0,9%

0,6%

Afrique

1,4%

1,6%

ex-URSS

3,5%

2,8%

PMO

3,7%

3,3%

Indes

7,6%

14,4%

Asie du sud-est

4,1%

5,1%

Chine

10,9%

23,7%

Asie du nord-est

11,8%

7,6%

Océanie

1,1%

0,8%

***

Comme les projections de Maddington sont nourries par l'examen attentif des populations actives par pays, de leur formation et des qualifications qui en résultent, du capital fixe dont elles disposent et, plus généralement, de tout ce qui conditionne l'efficacité du système économique, je n'en disputerai pas sur ce

Document info
Document views354
Page views354
Page last viewedSat Dec 10 22:44:17 UTC 2016
Pages134
Paragraphs1453
Words56761

Comments