X hits on this document

Word document

Inventaire du 21e siècle - page 43 / 134

274 views

0 shares

0 downloads

0 comments

43 / 134

Robert Fossaert, Inventaire du 21e siècle. Tome 2 (2005).43

terrain. En revanche, je m'attacherai à observer les chances et les périls internes ou internationaux qui pourraient infléchir l'élan de chaque pays, ou plutôt de chacun des groupes régionaux de pays que je distingue.

AMÉRIQUE DU NORD

1995

2015

2030

PIB en prix constants (milliards $ internationaux)

6 611

10 418

16 741

En % du total mondial

22,5%

19,2%

15,7%

En % du total USA

107%

107,5%

107,9%

Cette région ne comprend que les États-Unis et le Canada, lequel est puissamment entraîné dans le sillage des premiers, tout en gardant une nette autonomie politique et surtout culturelle. Deux ou trois ans avant ou après 2018, le PIB global de la Chine dépassera celui des États-Unis. Ceux-ci ne s'appauvriront certes pas, car leur PIB par tête demeurera longtemps encore supérieur à celui de leur compétiteur quatre fois plus peuplé qu'eux. Mais les États-Unis devront s'accommoder d'une puissance qui pèsera de plus en plus lourd dans toutes les affaires mondiales, notamment en disposant d'une capacité budgétaire qui rejoindra vite la leur, si le gouvernement chinois en fait, avec succès, sa priorité. Le PIB par tête est un repère important pour juger des équilibres internes d'un pays, tandis que le PIB global est l'indicateur le plus significatif dans l'ordre international, notamment dans les relations entre États.

Ainsi, la pompe-à-travailleurs dont les États-Unis font grand usage pourra continuer d'aspirer des Mexicains et d'autres immigrants avides d'une vie meilleure, surtout si les capacités d'intégration de la société américaine, désormais aux prises avec de larges apports non-européens, continue de fonctionner point trop mal. De même, les efforts persévérants des États-Unis pour garder leur avance sur le "front technologique" pourront se poursuivre - et servir leur croissance économique - mais il ne leur suffira pas de maintenir à cette fin leurs priorités budgétaires, car la Chine ne sera pas seule à rejoindre le Japon et l'Europe au rang des compétiteurs potentiels : la haute technologie deviendra un enjeu mondial avec des conséquences plus complexes que naguère. Au temps de la guerre froide, la recherche militaire a servi de levier - et de prétexte - à d'abondantes subventions. Depuis lors, la compétition s'est déplacée, non seulement du fait de l'implosion soviétique, mais aussi par l'effet des montées en puissance du Japon ou de l'Europe. La rivalité Boeing-Airbus est, à cet égard, un excellent exemple, car elle permet d'entrevoir les difficultés nouvelles auxquelles les États-Unis seront confrontés. En effet, à l'horizon de l'énorme expansion commerciale de l'aviation (passagers et frêt), se profile un problème typique de l'après-pétrole : l'aviation ne

Document info
Document views274
Page views274
Page last viewedMon Dec 05 11:26:20 UTC 2016
Pages134
Paragraphs1453
Words56761

Comments