X hits on this document

Word document

Inventaire du 21e siècle - page 97 / 134

283 views

0 shares

0 downloads

0 comments

97 / 134

Robert Fossaert, Inventaire du 21e siècle. Tome 2 (2005).97

telles orientations envisageraient. Les États-Unis pourraient, même isolément, prendre et appliquer de telles mesures, si leurs vertus pratiques égalaient leurs vertueux discours. 83 La zone euro et sa Banque Centrale, dûment soumises à une autorité politique substantielle (laquelle expliciterait les pointillés du traité de Maastricht) auraient une égale capacité. Le Japon et, bientôt, la Chine pourraient agir de même. Naturellement, des conflits commerciaux à forte résonance politique pourraient éclater entre le ou les États décidés à nettoyer les boursouflures boursières (comme les hedge funds) et les turpitudes bancaires (off shore) et les autres États, encore prisonniers des "libertés" boursières et bancaires d'aujourd'hui. Mais, scandale pour scandale, il faudra choisir: faute de scandaleuses offensives politiques comme celles qui viennent d'être suggérées, de scandaleuses crises "systémiques" lourdes de conséquences catastrophiques seront inévitables - étant bien entendu que les hedge funds et les établissements off shore, ici visés, ne tarderont pas à recevoir le renfort d'autres innovations tout aussi dommageables, si les dégâts de la déréglementation (amorcée sous Reagan, et perfectionnée sous les Bush) ne sont pas contrebattus.

Peut-être faudra-t-il aussi que l'on donne aux banquiers centraux et commerciaux l'occasion de réfléchir au fait qu'en 2005, l'ancien gouverneur de la Banque Centrale de Thaïlande a .été condamné à une énorme amende pour avoir mal géré les 38 milliards de $ de réserves de cette banque, aux approches de la crise de 1997, ce qui valut à Suharto l'insultante immixtion du FMI déjà évoquée et provoqua un net appauvrissement (temporaire) des classes fortunées indonésiennes, car la responsabilisation personnelle - non enrobée dans la responsabilité collective et abstraite d'une personne morale - peut aider à transformer les pratiques boursières (et bancaires) selon les orientations fixées par les autorités politiques. Les autorités de la zone euro devraient y réfléchir, si elles désirent créer, dans cette zone, le "marché suffisamment profond et liquide" (CF p. 185) qui pèserait autant que la banque et la bourse new-yorkaises, ambition qui paraît déraisonnable, si l'on considère le degré actuel de concentration et de coopération des bourses européennes et des banques centrales nationales assemblées sous la houlette de la Banque Centrale Européenne. Mais le 21e siècle sera tumultueux, si bien que d'aussi lointaines étoiles peuvent aider à fixer un cap à long terme.

La résilience bancaire

Pour que les bourses évoluent de la sorte, il faut que les banques qui les pilotent souvent et qui les approvisionnent toujours en clients et en titres sachent et veuillent les pousser à s'organiser de façon pertinente. L'un des plus sûrs moyens d'y arriver est qu'elles s'imposent à elles-mêmes (ou se voient imposer) des

83 D'ailleurs, il suffirait que les États-Unis interdisent aux banques relevant de leur Réserve Fédérale d'être actionnaire direct ou indirect d'un quelconque établissement financier off shore, pour raréfier ce type d'entreprise. Déjà, si une semblable vertu était pratiquée par la Grande-Bretagne, dans toute son aire de pouvoir, la brèche opérée dans la liste des établissements off shore serait substantielle.

Document info
Document views283
Page views283
Page last viewedTue Dec 06 18:56:16 UTC 2016
Pages134
Paragraphs1453
Words56761

Comments